Journée d’étude au MNAM

Le Magasin de Ben : une œuvre en perspectives. Une journée d’étude organisée dans le cadre du projet de recherche du Labex CAP, Écologie des collections. Nouvelles perspectives sur les pratiques muséales.

Mardi 12 septembre 2017,

Musée national d’art moderne

10h30 – 18h00

Contact : yael.kreplak@centrepompidou.fr

Ben, Magasin (1958-1973) © Museum Tinguely. Photo : Daniel Spehr.

Cette journée sera consacrée à l’œuvre Le Magasin de Ben, conservée au MNAM, qu’onabordera comme une pièce emblématique de la collection contemporaine et des enjeux soulevés par les œuvres dites complexes de la collection. En rassemblant, dans une logique interdisciplinaire, des professionnels du musée étant intervenus sur différents aspects de l’œuvre (sa conservation, son exposition, sa restauration, sa documentation…), des chercheurs et des professionnels de la conservation, il s’agira de rendre compte de la multiplicité des perspectives sur l’œuvre.

La matinée se déroulera en salle d’exposition, face à l’œuvre, avec des interventions des professionnels du musée ayant été impliqués dans les différentes étapes du travail sur l’œuvre. On reviendra ainsi sur le processus de travail, d’un bout à l’autre de la chaîne.

L’après-midi rassemblera des chercheurs et des professionnels de la conservation susceptibles d’apporter un éclairage complémentaire sur l’œuvre et les enjeux relatifs à sa conservation. La journée est ainsi conçue, dans son ensemble, comme un temps de travail, de réflexion et d’échanges collectifs sur l’œuvre et les pratiques de conservation.

* * *

PROGRAMME

Matinée, 10h30-12h30, en salle d’exposition En présence de : Sophie Duplaix (conservatrice en chef des collections contemporaines), Astrid Lorenzen et Lucille Royan (restauratrices), Odile Rousseau (documentaliste). Attention : la jauge étant limitée, la participation à la matinée se fera uniquement sur inscription, dans la limite des places disponibles. Rdv à l’entrée du personnel, au coin de la rue du Renard et de la rue Saint-Merri, à 10h15. Pour s’inscrire : yael.kreplak@centrepompidou.fr (avant le 9 septembre)

Après-midi, 14h-18h00, en salle Triangle. La salle Triangle se trouve en bas sur la droite de la piazza du Centre Pompidou, à côté de l’ascenseur rouge – l’entrée se fait directement par la piazza, pas par l’intérieur du Centre.

Entrée dans la limite des places disponibles.14h -14h45 : Lorenza Mondada (Université de Bâle). Manipuler avec précaution : coordination de l’action et attention aux détails lors du déplacement d’objets d’art. La présentation reviendra sur le montage de l’œuvre à Bâle, dans le contexte de la rétrospective de Ben qui s’est tenue au Musée Tinguely en 2015-2016. Elle s’appuiera sur des enregistrements vidéo du montage pour analyser l’organisation collective du travail et la coordination des différents participants.

14h45-15h30 : Yaël Kreplak (Fondation des sciences du patrimoine – Patrima). Quelle sorte d’entité matérielle est une œuvre d’art ? Le cas du Magasin. Cette intervention proposera une synthèse des observations effectuées au MNAM dans le cadre de l’ethnographie de la conservation des pièces contemporaines réalisée depuis 2015. En revenant sur les différentes étapes du travail sur Le Magasin et en rendant compte des différentes médiations qui constituent l’œuvre, il s’agira de réfléchir à la notion d’œuvre complexe.

15h30-16h15 : Isabelle Merly (ingénieur d’études, collections contemporaines, MNAM). L’étude préalable du Magasin. Isabelle Merly présentera le travail effectué ces dernières années sur Le Magasin à travers la réalisation de son « étude préalable », en revenant sur les modalités de réalisation et d’usage de cette documentation spécifique, qui se présente comme un inventaire et une analyse structurée de l’œuvre, et conçue comme un outil de travail collectif en vue de sa réinstallation.

16h15-16h30 : Pause

16h30-17h15 : Jean-Roch Boullier (conservateur chargé de l’art contemporain au Mucem) & Marie-Charlotte Calafat (adjointe au département des collections et des ressources documentaires du Mucem). Unités écologiques et installation : convergences théoriques et pratiques ? Cette intervention ouvrira la réflexion sur les enjeux de la conservation des œuvres complexes, à travers une comparaison entre les installations contemporaines et les unités écologiques conservées dans les collections du Mucem.

17h15 : Sophie Duplaix et Yaël Kreplak. Conclusion de la journée et ouverture de la discussion collective.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *