Art et facteurs d’art

facteurs d'art

ISBN : 978-2-7535-2079-0

2012 , 17 x 21 cm , 220 p.

Les modes de production et de reconnaissance de l’œuvre en conditionnent l’émergence et la légitimation dans le champ culturel et social. Ces « facteurs d’art » ont évolué vers des formes de division du travail qui conjuguent une pluralité des rôles que cet ouvrage analyse. Sans se laisser griser par ce qu’offrent ces facteurs d’art, Jean-Pierre Cometti prend le contre-pied d’une ontologie, celle qui tend à dissocier les objets finis des processus de leur reconnaissance, en s’efforçant de s’émanciper de la réduction que souterrainement elle opère. A partir d’une philosophie des usages, Jean-Pierre Cometti  examine les limites d’une ontologie de l’art dépendant du présupposé philosophique de son autonomie en vigueur depuis la fin du XVIIIe siècle. De même que Nelson Goodman, l’auteur substitue l’interrogation sur les conditions de l’art  à celle sur ce qu’est l’art. Dans cette perspective, Jean-Pierre Cometti précise  que la manifestation de l’art et son concept dépendent des conditions d’usage et de fonctionnement qui sont autant de « manières de faire » et de « penser » institutionnellement et socialement déterminées. Il n’est donc plus question d’une ontologie des œuvres d’art éludant leurs modes de fabrication, de production, d’activation et de reconnaissance.

.


Une réflexion au sujet de « Art et facteurs d’art »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *