Archives de catégorie : ACTIVITE

8e journées professionnelles de la conservation-restauration

Conserver et restaurer le patrimoine culturel : des métiers et des pratiques en évolution

Jeudi 29 & Vendredi 30 mars 2018

Auditorium
7 avenue Albert de Mun
Paris 16e
Métro Iéna ou Trocadéro

La Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture organise, en partenariat avec la Cité de l’architecture et du patrimoine et l’Institut national du patrimoine, les huitièmes journées professionnelles de la conservation-restauration des biens culturels.

Le fil conducteur du thème de cette année 2018 est centré sur l’exercice des métiers indispensables aux mesures et actions de la conservation-restauration : formation initiale, adaptation de la formation à la réalité du terrain, évolutions des pratiques, évolution du métier en terme de compétences, place du métier dans le processus de conservation-restauration du patrimoine culturel, enjeux pour l’avenir…

Après une introduction historique du sujet, ces journées rassembleront de multiples témoignages sur l’évolution des métiers : transformation des pratiques, au regard notamment de nouveaux patrimoines, développement de nouvelles compétences voire de nouveaux métiers, modification de la commande et de l’économie de la conservation-restauration, perspectives et évolution des besoins en matière de formation.

Tables rondes et études de cas permettront à une quarantaine d’intervenants de s’exprimer et de présenter leurs expériences dans tous les métiers (architectes, conservateurs, entreprises, ingénieurs, régisseurs, restaurateurs…) et dans tous les champs patrimoniaux (archéologie, archives, musées, bibliothèques, monuments historiques…).

Découvrir le programme  ICI

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Inscription obligatoirevia le formulaire

Les valises quelle que soit leur taille et les sacs de grande contenance sont désormais interdits dans la Cité.

Contact
andree-emilie.segura@citedelarchitecture.fr

 

 

Preservation of media art

Workshop Preservation of Media Art

This workshop invites conservators and registrars working with media artworks in museums to gain an understanding of the different components involved in documenting and preserving media artworks for the sake of preservation and future presentations.

Museums see themselves increasingly confronted with the questions and challenges related to displaying and preserving media art and digital art. These artworks rely on their technological environment, and this is constantly changing. Artworks adapt or perish. Sustaining these works requires new strategies. How will we keep these artworks alive and accessible in the future? Not all collections have much experience in dealing with these type of artworks. What new strategies do we need? How to develop knowledge on this particular part of contemporary art. During a week, professionals from all over the world will address these questions and be able to catch up on technological, conceptual and art historical aspects of media art preservation. We will share our practice, experience, views and results with museum professionals working in the fields of media art and digital art. Practical protocols for decision making and documentation, workflows for sustainable storage, models for artists interviews and contracts will be explored. We invite participants to prepare, share and work on an actual case study. The program consists of lectures, workshops, artists talks, museum visits and will give the opportunity to catch up with your network or start building one regarding the conservation of media art. The focus of the workshop will be fine-tuned depending on the cases participants bring in.

Registration

The participation fee is 1000,- euro, the number of participants is limited (8), language is English. Please describe the case study from your collection while applying. Registration deadline is March 1, 2018.

Please register by emailing your information (name, institution, speciality, and a short description of the case study you want to discuss) to LIMA director Gaby Wijers, gabywijers@li-ma.nl.

Payment is by invoice and needs to be completed prior to the start of the workshop.

The workshop will take place at LIMA, Arie Biemondstraat 111, 1054 PD Amsterdam.

Workshop Program

March 26, 2018 11:00-18:00

– introduction group, program, lectures, lecturers and LIMA by Gaby Wijers

– introduction into media art history, techniques and general workflow by Sanneke Huisman and Gaby Wijers

– how to go along; lecture and discussion into collection inventory protocols and identifying individual works Gaby Wijers, Mila van der Weide and Wiel Seuskens.

March 27, 2018 10:00 – 18:00

– visiting museum/exhibition tour behind the scenes

– lectures and practices on video art and installation art technology by Ramon Coelho/Ivo van Stiphout

– lecture and discussion on decision-making model and documentation – introducing examples from the participants

– dinner

March 28, 2018 10:00 – 18:00

– working on the case studies

– lecture and discussion on preservation strategies: storage, migration, emulation, reinterpretation

– lecture and discussions on acquisition and contracts by Gaby Wijers

– artist interview training

March 29, 2018 10:00 – 18:00

– working on the case studies, what are the questions

– open

– artist talk

– meet and greet with Dutch professionals

March 30, 2018 10:00– 15:00

– working on the case studies

– presenting preservation plan per case study

In the past years, LIMA Amsterdam shared her expertise on media art preservation with collections and artists by lectures, small workshops, projects, publications and the annual symposium ‘Transformation Digital Art’ (march 22-23 2018). As of March 26 to 30, 2018, LIMA will expand her training possibilities of practical and theoretical preservation in media art and meet worldwide requests by organizing a one week workshop regarding the conservation of media art.

Authentication in Art Congress

The Authentication in Art Congress 7–8–9 June, 2018, The Hague, The Netherlands.
The main topics of the 2018 AiA Congress will be: Technical Art History Guidelines, the AiA/NAI Alternative Dispute Resolution Board (Art & Law) and Technical Art History Database (TAHDa).

For the full AiA 2018 Congress Program Visit:
http://authenticationinart.org/congress-2018/congress-program-2018/

The registration for the AiA 2018 Congress is now open, register here:
http://authenticationinart.org/congress-2018/congress-registration/

Journées professionnelles de la conservation-restauration

8 èmes Journées professionnelles de la « conservation-restauration » les 29 et 30 mars 2018, organisées par la Direction générale des patrimoines, et consacrées aux métiers de la restauration du patrimoine.

Dans le cadre du programme scientifique « conservation-restauration des biens culturels » lancé en 2011 par la direction générale des Patrimoines, le ministère de la Culture et de la Communication a inauguré en 2011 un cycle de journées professionnelles à l’intention de tous les acteurs du monde de la conservation-restauration du patrimoine.
Ces rencontres ont pour objectif de présenter à la communauté patrimoniale des études de cas exemplaires, tant par la méthodologie utilisée que par les questionnements rencontrés, et d’offrir un espace de dialogue transversal à l’ensemble des champs du patrimoine (archéologie, archives, livre, monuments historiques, musées), permettant ainsi des échanges fructueux pour une meilleure conservation.

Workshop « Muséoscopie »

MUSEOSCOPIE souhaite notamment associer des étudiants des deux mentions CI et CR de l’ESAA avec des professionnels dans l’« arraisonnement » du Musée Jacques Doucet de la Fondation Angladon et dans la proposition d’intercalations visuelles in situ, tous deux à même de susciter la prise de conscience de l’instrumentalité de la muséographie.

  • C’est un projet expérimental et pluridisciplinaire qui se déroulera sur l’année scolaire 2018 en trois workshops : 08 au 12.01 / 03 au 06.04 / 18 au 22.06

  • 1ère session : Elle débutera Lundi 08 Janvier à 9h30 sur le site de Baigne-Pieds.

  • Professionnels participants

NOMS

Prénoms

Fonction

Courriel

Fondation Angladon / Musée Jacques Doucet

CI

ISTRE

Carina

Chargée de communication

c.istre@angladon.com

LL

LAZ

Lauren

Directrice

l.laz@angladon.com

RP

PANZA

Romain

Office manager

r.panza@angladon.com

AS

SIFFREDI

Alexandra

Médiatrice

a.siffredi@angladon.com

ESAA

BB

BLANC

Barbara

Conservatrice-restauratrice

barbara_blanc@hotmail.com

HG

GIOCANTI

Hervé

Conservateur-restaurateur

giocanti-esaa@outlook.com

MM

MAIRE

Marc

Conservateur-restaurateur

m.maire.esaa@gmail.com

CP

PATIN

Christelle

Biologiste, anthropologue

patin.christelle@orange.fr

GS

SALATKO

Gaspard

Socio-anthropologue

gaspard.salatko@gmail.com

Session 1

LUNDI 08

MARDI 09

MERCREDI 10

JEUDI 11

VENDREDI 12


9h30
à
12h30

Notions liminaires,
« Le Musée : origines et attrait de l’exotisme »,

avec MM

Session n°4 du séminaire « art et artefactualité », « Arraisonner le dispositif musée : une configuration spectaculaire ? »,
avec MM & GS

Approche socio- anthropologique, « Le musée, un temple ? »

avec MM & GS

Approche artistique et restauratrice, « Le Musée : critique et devenir »

avec MM

Bilan de l’arraisonnement,
«Teneur du projet muséographique et des procédés expographiques »,

avec HG & MM


14h
à
17h

Conférence « Dénouer l’histoire culturelle des objets : quels questionnements, résultats et écueils ? L’exemple des collections anthropologiques du MNHN »,
par CP

Visite du musée Jacques Doucet / Fondation Angladon,

avec BB, HG, MM & GS
à la rencontre de CI, LL
RP & AS

Examen et analyse du musée Angladon,
de sa mission, de ses collections, de sa muséographie.

avec MM

( suite)

Travail autonome,

avec MM

Propositions d’intervention dans le musée
Organisation en vue de la session à venir

avec HG & MM

 

 

Le prochain SIPPA en Mai 2018

Rendez-vous pour la 4ème édition du 16 au 18 mai 2018 à Arles

Le SIPPA s’installe comme le rendez-vous annuel des professionnels des patrimoines et s’ancre dans l’écrin du Parc des Ateliers à Arles.

Le programme est en cours de constitution, mais sachez déjà que les collaborations entre le Louvre et des professionnels arlésiens sur des monuments soudanais et des œuvres égyptiennes seront à l’honneur,

la restauration des décors peints, à travers l’exceptionnel exemple de l’hôtel Arlaten, ainsi que la thématique de la construction acier dans le patrimoine

De plus le SIPPA ouvre ses portes au grand public, avec le jeudi soir une conférence sur un sujet très prochainement dévoilé et qui devrait susciter un fort intérêt !

Et bien entendu, un panel de professionnels sera également présent sur des espaces de stands et des soirées networking pour présenter leurs compétences et leurs savoir-faire

La recherche en question (dépassée).

Dans le cadre du SITEM 2018  sis aux Docks – Cité de la mode et du design, 34, quai d’Austerlitz, 75013 Paris

la FFCR organise une conférence – table ronde le Mardi 23 janvier de 14h à 15h

salle Austerlitz, intitulée

« La recherche en conservation-restauration : une affaire de conservateurs-restaurateurs ? « 

Selon les termes des organisateurs, « cette table ronde [ …] vise à poser les grandes lignes du paysage actuel de la recherche du point de vue des conservateurs-restaurateurs. En décrivant les modes de financement existants, la compatibilité avec le fonctionnement des entreprises individuelles, la nature des sujets abordés et leur représentation dans les différentes disciplines, la Fédération Française des professionnels de la Conservation-Restauration (FFCR) espère susciter des discussions et proposer des perspectives ».

A cette table ronde, sont conviés 4 conservateurs-restaurateurs diplômés de l’Université  Paris I (Clémentine Bollard, modératrice), de l’INP (Gaël Quintric & Annabelle Sansalone), de l’ESBAT ( Olivier Rolland)  et  la cheffe du département de restauration au C2RMF depuis septembre 2013 (Lorraine Mailho-Daboussi).

Selon la logique de représentativité des quatre formations habilitées, on aura noté l’absence d’un(e) diplômé(e) de l’ESAA.  A croire qu’on n’a pas sollicité les ressortissants du cursus avignonnais parce qu’on a supposé qu’ils ne se posaient pas la question, qu’ils connaissaient déjà la réponse, ou  encore, que cette éminente  réflexion menée au galop et en si haut lieu devait leur être épargnée.

Par contre, les organisateurs n’auront pas omis d’inviter une prestigieuse figure tutélaire de l’Institution, par déférence il faut croire.  Car qui peut penser que des modalités  de réflexion publique aussi piteuses  à partir d’une question périmée peuvent laisser   « […] espère(r) susciter des discussions et proposer des perspectives », dans le seul pays industrialisé qui ne compte pas encore d’école doctorale en conservation-restauration ? L’urgence commanderait, opportunément en présence de la cheffe du département de restauration au C2RMF, que l’on se demandât plutôt le pourquoi de cette situation.

Après la part étriquée ( 2 X 1,5 heures sur trois jours !) réservée à la conservation-restauration les 18, 19 et 20 décembre prochains lors des « Assises des métiers des musées » à l’auditorium de l’INHA auxquelles  participera un seul organe de représentation, celui  des  « professionnels de la conservation-restauration », voici la ration indigente de ce nouveau rendez-vous: 1 heure, notamment pour « poser les grandes lignes du paysage actuel de la recherche … » . A quoi cela rime-t-il ? La seule représentation « habilitée » de la conservation – restauration n’est-elle plus   capable que de faire bonne figure, ou pire, de la figuration seulement là où et quand on lui dit qu’elle peut ? Ce faisant, ne voit-elle pas qu’elle fait le jeu du statu quo en France en servant d’alibi de représentativité professionnelle, du reste plus symbolique qu’effective, dans des colloques oiseux phagocytés par une kyrielle de fonctionnaires institutionnels toujours en mesure d’occuper le terrain quand les conservateurs-restaurateurs n’en ont jamais eu vraiment les moyens ?

Une note interne du Ministère de la Culture du 22 février 2016 appelait à « un plan d’action indispensable à la survie » de la profession. « La profession de restaurateur du patrimoine est en grande souffrance. Au  bord du gouffre. De plus en plus nombreux sont ceux qui abandonnent le métier, les commandes publiques se raréfient, les revenus sont en chute libre », clamait publiquement en Mars 2016 une cohorte de conservateurs, artistes, conservateurs-restaurateurs, et acteurs institutionnels de renom  pour alerter les pouvoirs et l’opinion publics. Qu’en est-il aujourd’hui, presque deux ans après ? Quelle est la réponse  des pouvoirs publics ?

 

 

 

Journée d’étude de la spécialité  » textiles »

Journée d’étude « Actualités de la conservation des textiles » : 26 janvier 2018

Le groupe Textile de la SFIIC tiendra sa prochaine journée d’étude le 26 janvier 2018, au Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) Paris – Amphithéâtre Palissy : Plan d’accès au C2RMF.  (La dernière journée d’étude du groupe textile de la SFIIC s’était déroulée le vendredi 27 janvier 2017 déjà au C2RMF.)

  • Programme complet [  ICI ]

Pour des raisons de sécurité, l’inscription est obligatoire, avant le 20 janvier, en remplissant ce formulaire.

La journée est accessible gratuitement aux adhérents de la SFIIC,

Pour adhérer [ ICI ] ou  renouveler sa cotisation [ ICI ]

Journée d’étude « peinture  » en prévision

 Journée d’étude du groupe Peinture: Mercredi 28 mars 2018

La première journée d’étude du groupe Peinture de la SFIIC aura comme thème :

Actualités en conservation-restauration des peintures : regards croisés et approches complémentaires

Cette journée se tiendra à l’Institut national du patrimoine,
124, rue Henri Barbusse – 93300 Aubervilliers

 

Assises des métiers des musées

Les 18, 19 et 20 décembre 2017, à l’auditorium de l’INHA, les professionnels des musées, des administrations culturelles et les élus s’interrogeront sur l’évolution des pratiques, des formations et des carrières dans les musées d’aujourd’hui et de demain.
Attention ! Les inscriptions sont complètes. 

Illustration Assises des métiers des musées

À la suite de la mission Musées du XXIe siècle et de ses préconisations, le Ministère de la Culture, en collaboration avec l’Institut national du patrimoine, ICOM France, l’Association Générale des Conservateurs des Collections Publiques de France et des associations de professionnels, organisent trois journées de rencontres dédiées aux problématiques actuelles de l’écosystème professionnel muséal.

Trois journées, pour trois grandes thématiques

18 décembre : journée « Organisations et métiers »

  • 9h-10h : Ouverture des Assises
  • 10h-10h15 :  Définir les métiers des musées : du vocabulaire à la prospective
  • 10h15-12h : Organisation des services et mutualisations. Quels effets sur les métiers et leur évolution ?
  • 14h-14h15 – Introduction
  • 14h15-15h30 : Enjeux, contraintes, atouts et métiers dans les musées de droit privé
  • 15h30-17h : Modèles organisationnels et économiques. Quels recours à l’externalisation ?
  • 17h-17h15 – Synthèse de la journée
  • 17h15-17h30 – Clôture de la journée par la ministre de la Culture

19 décembre : journée « Formations »

  • 9h-9h30 : Séquence d’introduction
  • 9h30-10h45 : Enseigner la muséologie
  • 10h45-12h : Conservation-restauration et régie des collections
  • 14h-15h15 : Médiation des patrimoines muséaux
  • 15h15-16h30 : Les métiers de l’accueil des publics et de la surveillance
  • 16h30-17h45 : Diriger un musée, administrer un musée
  • 17h45-18h – Synthèse de la journée

20 décembre : journée « Carrières et parcours professionnels »

  • 9h-9h45 : Séquence d’introduction
  • 9h45-11h : Premier poste et prise de fonctions
  • 11h-12h30 : Formation permanente et continue
  • 14h15-15h45 : Mobilités au sein des musées publics
  • 16h-17h30 : Perspectives de carrières hors des musées publics
  • 17h30-17h45 – Synthèse de la journée
  • 17h45-18h – Conclusion des Assises

Assises des métiers des musées

Assises des métiers des musées

18, 19 et 20 décembre 2017, à l’auditorium de l’INHA,

Les professionnels des musées, des administrations culturelles et les élus s’interrogeront sur l’évolution  des  pratiques, des formations et des carrières dans les musées d’aujourd’hui et de demain.

Illustration Assises des métiers des musées
Musée des Beaux-Arts de Lyon

A venir au Carré d’art / Nîmes

A l’occasion de l’exposition dossier sur les restaurations d’œuvres de la collection, Carré d’Art-Musée organise une journée d’étude sur la « Conservation et restauration de l’art contemporain ». Plusieurs conservateurs-restaurateurs agréés par l’Etat, interviendront sur les problématiques que posent les œuvres d’art contemporain en matière de conservation préventive et de restauration dans différentes spécialités : textiles, papiers, matériaux modernes et plastiques, supports numériques …

9h30  – introduction et présentation des intervenants


9h45 –  Le métier de Conservateur-restaurateur spécialisé « peintures ». Par Solenne Gout, Conservatrice-restauratrice du patrimoine, spécialisée en peinture.

 

10h45 – Conservateur-restaurateur : présentation d’un poste pluridisciplinaire en institution muséale. Par Zoé Renaudie, Conservatrice-restauratrice des biens culturels, responsable de la conservation à la Collection Lambert en Avignon.


 11h45 – « La conservation-restauration à l‘épreuve de l’art contemporain : reconceptions et méthodologie ». Par Marc Maire, conservateur – restaurateur de biens culturels, coordinateur de l’Unité de Recherche Interdisciplinaire (URI-CR) Ecole Supérieure d’Art d’Avignon (ESAA) et Gaspard Salatko, enseignant en ethno – anthropologie (ESAA)


12h45 PAUSE DEJEUNER


14h15 – La conservation-restauration des œuvres photographiques
Par Estelle Rebourt,
conservateur-restaurateur du patrimoine spécialité « Photographies »


15h15 –  Gérer et conserver un Fonds d’art vidéo, Frac Occitanie Montpellier. Par Laetitia Thevenot-Piris, consultante indépendante en matière de gestion et conservation d’œuvre d’art vidéo ; chargée de production, collections et expositions au Frac Occitanie Montpellier.

16h15 – Conserver restaurer à l’ère de l’obsolescence technologique
Par Cécile Dazord, conservatrice du patrimoine, responsable du groupe Recherche – Art contemporain au C2RMF (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France), spécialisée dans la problématique de l’obsolescence dans la conservation de l’art contemporain.


17h15-18h00 : suite et fin des questions

Salle de conférences. Niveau -1. Entrée libre dans la mesure des places disponibles

Journée d’étude sur la C-R de l’art contemporain: programme

CARRE D’ART / NIMES – Jeudi 23 Novembre 2017 à partir de 9 h30.

JOURNEE D’ETUDE « CONSERVATION  ET RESTAURATION DE L’ART CONTEMPORAIN »

A l’occasion de l’exposition concernant la conservation-restauration d’ œuvres du Carré d’art , celui-ci organise une journée d’étude consacrée à la « conservation et restauration de l’art contemporain ».


9h30 – 9h45 : ouverture et introduction du colloque

9h45 – 10h45 : Solenne Gout,   présentation de la profession de conservateur-restaurateur et la spécialité « peinture ».

10h45 – 11h45 : Zoë Renaudie, Collection Lambert, Particularité de la profession dans une institution et lien avec les métiers de cette même institution (commissaire, régie…).

11h45 – 12h45 : Marc Maire et Gaspard Salatko,  Ecole Supérieure d’Art d’Avignon, Conservation-restauration de l’art contemporain: méthodologie et recherche.

12h45 – 14h15 : pause.

14h15 – 15h15 : Estelle Rebourt, thématique sur la spécialité photographie.

15h15 – 16h15 : Laetitia Thévenot – Piris, thématique sur la spécialité vidéo et gestion du fonds video du FRAC Occitanie.

16h15-17h15 : Cécile Dazord, C2RMF, thématique sur la conservation préventive et l’obsolescence dans la conservation de l’art contemporain.

Conservator’s conference: Renovated, rebuilt, saved

Conservator’s conference: Renovated, rebuilt, saved – how they survived WWII. Conservation, preservation and prevention of items from the years 1939-1945

The Warsaw Rising Museum invites you to the „Conservator’s conference: Renovated, rebuilt, saved – how they survived WWII. Conservation, preservation and prevention of items from the years 1939-1945”

12-13 April 2018, Warsaw, Poland
Languages of the conference: Polish, English

Registration and abstract submission is now open.

Join us at a conference at the Warsaw Rising Museum on 12-13 April 2017, in Warsaw, Poland, exploring the challenges of the conservation and preservation of items from WWII.

Preserving items from WWII is often a challenging and demanding task for conservators and curators. Conservation and preservation of such items requires modern technologies but at the same time retaining some historical damages as witnesses of the past.

We encourage you to send proposals regarding, but not limited to, the following topics:
-research issues concerning the technology of manufacturing historical items from WWII
-case studies of challenging conservation treatments of WWII items
-challenges of preserving and exhibiting wartime items
-reception of the conservation treatment of wartime items by the museum visitors
-modern analytical techniques in examining the items from WWII

The deadline for submitting the abstracts is 20 December 2017.
Authors will be notified of the selection results by 31 January 2018.

Two day conference, over a dozen presentations in one of the best museums in Poland. We provide Polish-English and English-Polish translation to all participants.

Important dates and deadlines:
Abstract submission is open until 20 December 2017
Authors will be notified of the selection results by 31 January 2018
12-13 April 2018 conference at the Warsaw Rising Museum, Jan Nowak-Jeziorański Auditorium/Hall B Cinema Hall

more information here 
and conference Facebook Page:

For any queries, please contact at: konferencja2018@1944.pl