Un engagement pour la professionnalisation de la (conservation-) restauration

Comme des alchimistes cherchant à transmuter les métaux, les professionnels de la restauration cherchent à légitimer leur discipline et à lui fournir des bases scientifiques, socioculturelles et symboliques. C’est ce qu’affirme Alfredo Vega Cárdenas, diplômé du Master de philosophie et sciences sociales de l’ITESO et directeur de l’École supérieure d’Art d’Avignon (France), dans son livre The New Alchemists. Une sociologie de la restauration au Mexique.L’ouvrage propose de relier la restauration à la proposition théorique de la sociologie de Pierre Bourdieu, relation que l’auteur étudie depuis plus d’une décennie. Lors de la présentation du livre qui eut lieu à la Maison Clavigero de l’ITESO le 15 août 2018, Alfredo Vega Cárdenas a déclaré que cet ouvrage est destiné à soutenir la légitimation de la restauration en tant que discipline scientifique, tout en servant d’outil conceptuel aux personnes intéressées par le sujet .

David Velasco Yáñez, SJ, professeur au Département d’études sociopolitiques et juridiques (DSOJ) de l’ITESO, a qualifié le travail de provocateur et de représenter “l”un des exercices de sociologie “bourdieusienne” les plus lucides. “Pour quiconque veut faire de la sociologie à la manière de Pierre Bordieu et à propos de n’importe quel fait social , vous pouvez consulter cet essai d’Alfredo Vega Cárdenas et faire l’analogie correspondante”, a-t-il déclaré. De même, Velasco a souligné que l’œuvre et l’auteur, reconnu comme un restaurateur de longue expérience, constitueront des liens importants dans la lutte pour la reconnaissance de la restauration. Celui-ci qui fut également enseignant de l’auteur au cours de sa maîtrise en philosophie et sciences sociales à ITESO, invité à lire ce livre de manière analogique, afin que le lecteur s’identifie avec les approches effectuées dans ses pages, à partir d’une perspective de la profession elle-même.

Álvaro Zárate Ramírez, directeur académique de l’École de conservation et de restauration de l’Ouest (ECRO), a rappelé que la restauration, contrairement à d’autres sciences fondées depuis le XVIIIe siècle, n’a vu le jour que dans l’après-guerre et qu’elle est donc toujours en cours de fondation. “Ce livre nous montre qu’Alfredo Vega Cárdenas n’a pas cessé de se préoccuper de ces insuffisances et de préciser le caractère scientifique de ces connaissances en action, comme il le dit, dans lesquelles nous avons été formés”, a-t-il déclaré. Il a souligné que la pertinence du texte pour tous les acteurs de ce domaine était impérative, car “peu de publications traitent des aspects théoriques et épistémologiques de la restauration”.

Le livre, coédité par ITESO et ECRO, est maintenant disponible en version imprimée et en ligne.  (Trad.  Montserrat MUÑOZ, Cruce, 30.08.18)

Plus d’informations  ICI