Décès de Marjorie Caveribère Di Rosa

C’est avec une émotion particulière que nous, la rédaction de Semin’R, avons appris le décès tôt ce matin de notre amie philosophe-artiste invariablement lumineuse et enjouée, Marjorie Caveribère Di Rosa. De cette collaboratrice si précieuse, infatigable et noctambule,  nous retiendrons l’image et l’ énergie toute entière vouée à une insatiable et exigeante inclination curieuse pour la nature, comme pour celle de multiples êtres et choses. Toutes étaient sources de ses réflexions rigoureuses et partageuses qui continueront de nous attacher désormais. En candide voltairienne et passeuse céleste, Marjorie cultivait un jardin  dont elle dispensait toujours avec son drôle de sourire indélébile, la récolte à tous ceux qui voulaient bien s’en repaître. Ceux-là pourront toujours en arpenter les allées pour raviver sa présence habitées de considérations aussi profondes et graves qu’un ton doux et léger. Toutes nos pensées vont à son conjoint, lui aussi fidèle soutien de Semin’R, comme nos condoléances vers leurs familles et proches. (GS, MM)

 (« Les limites de mon langage sont les frontières de mon propre monde.» Ludwig Wittgenstein, Tractatus logico-philosophicus, 1918)

 


2 réflexions sur « Décès de Marjorie Caveribère Di Rosa »

  1. Bonjour, je suis absolument bouleversé par cette nouvelle, je peine à y croire, ne veux pas y croire. J’ai connu Marjorie il y longtemps, puis nous avons cessé de nous voir, mais cela était sans réelle importance, nous nous savions proches malgré nous.

  2. Une personne hors du commun s’ en va.

    Une fleur cueillie dans notre jardin, une étoile est dérangée …
    ( selon Saint Ex …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.