Dictionnaire d’esthétique et de philosophie de l’art

Jacques MORIZOT, Roger POUIVET
Date de parution : 04/07/2012
Broché, 502 p. 16 x 24 cm,
EAN13 : 9782200278656

 

Toute civilisation perçoit le monde à sa manière, et en exalte des aspects spécifiques si bien qu’objets, corps et comportements sont assujettis à des normes esthétiques qui, pour n’être pas toujours explicites, n’en sont pas moins impérieuses.
Il en résulte aujourd’hui une « esthétisation » de l’existence et une difficulté des arts proprement dits à se situer dans ce contexte. L’opacité des mythologies contemporaines et la prolifération des discours et théories sont autant de raisons de développer une réflexion dédiée en propre à ces questions.
Or, paradoxalement, en tant que discipline à part entière du champ philosophique, l’esthétique est mal connue, volontiers marginalisée ou abandonnée aux intuitions les plus vagues.
L’ambition de ce dictionnaire est de contribuer à une cartographie de son territoire. Il fait le choix d’une approche notionnelle, centrée non pas sur les auteurs ou sur les œuvres mais sur les concepts, leur définition, leur généalogie, leurs contenus et leurs relations.
À travers plus de 240 entrées, sont ainsi abordées les principales questions relatives au fonctionnement de l’art, au niveau ontologique, sémiotique, intentionnel, évaluatif, etc. Quelques articles plus spécifiques portent sur des aspects caractéristiques de certains arts, notamment visuels.
Enfin une trentaine d’essais ouvrent de véritables perspectives sur des tendances contemporaines – comme les arts de masse, l’écologie ou la cognition – et proposent des relectures des grandes interrogations philosophiques.
Cette nouvelle édition, enrichie d’une quinzaine d’entrées et essais, confirme la vocation de référence de cet ouvrage.

(source édit. Armand Colin)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.