Patrimoine: 3 émissions des Nouvelles Vagues sur France-Culture

 Patrimoine 1/3 

Cette première émission évoque la destruction des sites patrimoniaux en Syrie, et ses impacts ici et là-bas. Avec Nada Al-Hassan, responsable de la section Etats Arabes au centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Et Vincent Négri, juriste, chercheur au CNRS, il a coordonné Le patrimoine culturel, cible des conflits armés (Bruylant, 2014). En mai dernier, un véritable suspense médiatique s’organise autour de l’avancée progressive de l’Etat islamique vers la ville de Palmyre ou Tadmor en arabe. L’occasion pour plusieurs journalistes de rappeler la richesse historique, culturelle, architecturale, de ces sites, mais aussi de rappeler les engagements de la communauté internationale en matière de sauvegarde du patrimoine culturel et son sens politique. A l’inquiétude fondée de certains, répondait parfois l’exaspération d’autres, sur le thème, « ce sont que des pierres, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, tombent non loin ». Début septembre, Daech mettait en ligne des images de la destruction à l’explosif du temple de Baalshamin. Quelle guerre médiatique, symbolique, culturelle, cultuelle mène Daech avec ces destructions ? Quel en est l’argumentaire et la puissance ? Le regard porté sur ces destructions est-il le même sur place, et vu d’ici ? Comment la communauté internationale renouvèle-t-elle, en 2015, le sens de la conservation des patrimoines, et quelle est son périmètre d’action ? Enfin, puisqu’à la destruction s’ajoute le pillage, comment endiguer un trafic qui finance les activités de l’organisation terroriste ?

 Patrimoine 2/3 

La deuxième émission aborde la question de la patrimonialisation du geste. Noé Soulier , chorégraphe et Christophe Wavelet, chercheur sur la danse font part de leur avis. Le premier termine la création de Removing (présenté du 12 au 16 octobre au Théâtre de la Bastille à Paris) le second termine Scènes de Geste , dont le premier chapitre sera présenté du 6 au 8 novembre au Centre National de la Danse à Pantin. Ces deux créations, comme l’ensemble des travaux de leurs auteurs, ont en commun de questionner les notions de patrimoine et de répertoire en danse : les âges du geste, les époques de la danse, sa transmission, ses archives, sa mémoire.

 Patrimoine 3/3 

Le troisième temps est consacré au patrimoine dit « numérique », avec Matteo Treleani, maître de conférences en communication à Lille 3, et membre actif de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines). Auteur de l’ouvrage Mémoires audiovisuelles : les archives en ligne ont-elles un sens ? (Presses de l’Université de Montréal, 2014), ses recherches portent sur la question de la valorisation numérique du patrimoine culturel.

à écouter sans modération !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.