Question de définitions: conservation & restauration

Conservation dans son sens français désigne la responsabilité générale de gestion du patrimoine culturel (achat, exposition, publication et sauvegarde) confiée à des conservateurs qui ont des formations d’historien, d’ historien de l’art, d’ archiviste  ou d’ archéologue ; cette fonction est nommée en anglais curatorship et en italien tutela. Ce qui s’appelle en anglais conservation était appelé traditionnellement – et encore aujourd’hui par un lobby de conservateurs – en français, restauration. Or et depuis  le congrès de l’ICOM-CC tenu à Sidney en 2008 et celui de l’ICOM à Shangaï  en 2010, la discipline de la conservation-restauration couvre le triple champ de la prévention – conservation préventive  (protection physique) -, de la  stabilisation – conservation-curative – et des interventions à finalité esthétique – restauration proprement dite (en anglais preventive conservation, curative conservation and restoration). Ces appellations font (enfin !) office de dénominations normalisées à l’échelon international.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.