Commentaire de la 8° session

Comme annoncée, la 8°session du séminaire fut consacrée à un bilan et une synthèse des travaux de recherches menés par les douze étudiant-e-s de M2 CR cette année. Jean-Pierre Cometti s’est fendu d’un texte provisoire, qui propose des conclusions générales intéressantes tirées de l’expérience et des réflexions discutées à propos des artefacts traités, et qui devrait faire l’objet d’une publication prochaine dans ces colonnes.

Jean-Pierre Cometti a constaté que la plupart des étudiant-e-s de M2 c-r, accordent une priorité aux aspects techniques des artefacts qu’ils décrivent et questionnent ? Pourquoi ce parti-pris, quelles peuvent en être les raisons ?

Il se trouve que c’est une tendance qui se manifeste un peu partout, et c’est une façon récurrente qu’on retrouve aussi dans les dossiers d’étude et de traitement. Pourtant, il n’est pas nécessaire de commencer par les considérations techniques à propos d’un artefact, selon une habitude qui apparaît comme un impensé méthodologique.

Les valeurs sont liées aux fonctions. Dès lors qu’un objet est élevé au rang de candidat à la patrimonialisation, les fonctionnalités ordinaires passent au second plan.

Totalité organique ; totalité mécanique.
Il s’agirait alors d’être dans une démarche de reconnaissance du type de totalité de l’artefact, et non pas dans une reconnaissance de type d’appartenance de cet artefact.

Type de fonctionnement partes ex partes , ou fonctionnement de parties intégrées à un tout.

Le système de relations internes correspond à la philosophie idéaliste qui a primé au moins jusqu’au XIX° siècle, sinon après. Vision chrétienne, vision des grecs anciens. L’idée de monde et même celle de l’histoire est reliée à celle qu’avant c’était le chaos.
En art , c’est après l’impressionnisme (grosso modo) qu’est compromise, malmenée cette idée de totalité (Lucio Fontana, support surface).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.