Colloque CR santé/sécurité

“Conservation-Restauration – Santé/Sécurité des personnes et de l’environnement”

Organisé par le Laboratoire de Conservation, Restauration et Recherches de Draguignan (LC2R)

Draguignan-Figanières (Provence/France)

17-21 Juin 2013

Sous le parrainage de M. P-Y. COLLOMBAT Sénateur et Conseiller Général du Var, ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. NOS PARTENAIRES Toulon Var Technologies Ville de Draguignan www.tvt.fr www.ville-draguignan.fr Conseil général du Var Maribor 2012: European Capital www.var.fr of Culture www.maribor2012.eu Multimedia Center Kibla www.Kibla.org Congrès/Salons Préventica www.preventica.com

Mardi 18 Juin

09h30-10h30 Introductions protocolaires

10h30-11h00 Pause café INTRODUCTION

11h00-11h30 Maxime BRUN, Ingénieur d’étude et de recherche en ergonomie et conception, UTBM – FRANCE « La disposition au changement en matière de santé/ sécurité: évaluer et agir sur les représentations, croyances et attitudes vis-à-vis d’un risque pour améliorer la prise de conscience et pérenniser l’acceptation et la mise en œuvre des mesures de prévention. »

11h30-12h00 Myrian A MENESES, Restauradora Conservadora y Museóloga de Bienes Muebles, Universidad Externado de Colombia – COLOMBIE « La biosécurité, un acte de foi en restauration. »

12h00-14h00 Repas Comment évaluer des risques multiples ?

14h00-14h30 Geneviève REILLE-TAILLEFERT, Conservatrice-Restauratrice – LUXEMBOURG « Évaluation des risques et de l’impact écologique sur l’environnement et les personnes dans les chantiers de restauration de peintures murales. »

14h30-15h00 Christine RIQUIER-BOUCLET, Directrice d’Arc’Antique – FRANCE « Evaluer les risques chimiques ? Facile ? Retour d’expérience. »

15h00-15h30 Martin BASTONE, Senior Safety Advisor, Victorian & Albert Museum – GRANDE BRETAGNE « Méthode d’identification des dangers présents dans des objets ou associés à ceux-ci. Débat concernant les systèmes utilisés afin d’identifier les risques pour les conservateurs/le personnel d’exposition, à l’intérieur du musée et dans des conditions de récupération. »

15h30-16h00 Pause café

16h00-16h30 Jacques REBIERE, Directeur du LC2R et Françoise MIELCAREK, Conservateur-Restaurateur métal/matériaux composites, LC2R Draguignan – FRANCE « Une première analyse des risques professionnels dans le domaine de la conservation-restauration du patrimoine (basée sur une enquête réalisée dans le cadre du programme européen Joconda). »

16h30-17h00 Cristina SANCHES MORAIS, Restauradora, Conservadora, Professora, SENAI – Serviço Nacional de Aprendizagem Industrial – BRÉSIL « Contamination par des pesticides. »

17h00-17h30 Mayorie PEGUERO, Tecnico independiente en restauración y conservación de documentos graficos y fotograficos – RÉPUBLIQUE DOMINICAINE « Conservation et restauration de documents graphiques. Les défis d’apprendre au fur et à mesure. »

17h30-18h00 Alassane WAONGO, Gestionnaire du Patrimoine, Musée national du Burkina Faso – BURKINA FASO « Produits chimiques et conservation des objets au Musée national: quelles conséquences sur la santé du personnel ? »

Mercredi 19 Juin

L’œuvre, source de risques Les archives

09h00-09h30 Marie-Dominique PARCHAS, Service Interministériel des Archives de France, Sandrine ROUSSEL, UMR Chrono-Environnement, CHU Besançon, département de Mycologie et Parasitologie “Evaluation de la contamination fongique de 10 centres d’archives et recherche du lien avec les symptômes ressentis par le personnel.” Le patrimoine bâti

09h30-10h00 Carla BARTOLOMUCCI, Architecte, Conseil National de Recherches/ Institut pour les Technologies de Construction (CNR-ITC) – ITALIE « La restauration architecturale après un séisme: le cas d’un édifice du XVe siècle à L’Aquila (Italie). »

10h00-10h30 Mahamat Abba Ousman, Assistant au département des Beaux Arts et Sciences du Patrimoine – Institut Supérieur du Sahel/ Université de Maroua – CAMEROUN « Conservation et valorisation de deux monuments historiques à Goulfey (Nord-Cameroun): défis et enjeux. »

10h30-11h00 Pause café

Les oeuvres peintes

11h00-11h30 MARTIN-REY Susana, JUAN-BALDO José, ROBLES-DE LA CRUZ Cristina, CASTELL-AGUSTI María, CARPIO Irene, IACCARINO Antonio, Instituto Universitario de Restauración del Patrimonio (Universidad Politécnica de Valencia, Espagna), Universidad Carlo Bo de Urbino (Italia) – ESPAGNE/ ITALIE « La restauration des peintures dans le XXIème siècle: intervenir en toute sécurité, vivre sans risques. »

11h30-12h00 Anaïs AUBRY, Conservateur-Restaurateur, Cathy Vieillescazes, Enseignant-Chercheur, Responsable de l’équipe “Ingénierie de la restauration des patrimoines naturel et culturel” (UMR CNRS IMBE) à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse – FRANCE « Une œuvre à risque ? Etude de l’œuvre: « Toile double marron/noir » d’André Valensi imprégnée de Carbonyl® en vue de sa conservation-restauration. »

12h00-14h00 Repas L’environnement: un risque particulier

14h00-14h30 Garba MAKI, Gestionnaire du patrimoine culturel, Musée National du NIGER – NIGER « La poussière du Sahel, quelles perspectives pour la santé des agents de musées ? »

14h30-15h00 Natasa KRSTIC et Maja ZIVKOVIC, Conservateurs-Restaurateurs, Central Institute for conservation in Belgrade – SERBIE « La santé et la sécurité au travail pour les conservateurs-restaurateurs en Serbie. »

15h00-15h30 Pause café Enseigner le risque 15h30-16h00 Eva COHEN GOMEZ, Antonia HERNANDEZ CASTANEDA, Silvia TORRES RUIZ, Pilar CACERES ARMENDARIZ, Técnicos Superiores de Prevención del CNMP (Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo) Sevilla – ESPAGNE « Les risques chimiques liés à la profession de conservateur: les conservateurs utilisent-ils l’équipement de protection individuel approprié ? »

16h00-16h30 Ellen MAGANINI, Conservation and Restauration of Paper, Escola Senai Theobaldo De Nigris – BRÉSIL « Ecole-laboratoire: normes et recommandations élaborées et appliquées aux activités impliquant le développement durable et la sécurité au sein d’une institution éducative où circulent des étudiants, des employés et des visiteurs. »

16h30-17h00 Dimitris TSIPOTAS, Conservator of antiquities and works of art, 9th Ephorate of Byzantine Antiquities, Thessaloniki & Professor of Wood and Furniture Conservation and Restoration, Faculty of « Wood and Furniture Design and Technology », Technological Educational Institute of Larisa, Karditsa branch – GRECE « Disciplines spécifiques de sécurité et de santé dans un laboratoire de conservation de mobilier d’une institution éducative. Exemple du laboratoire de « Restauration et conservation de mobilier et d’objets en bois », Département de technologie et de conception de mobilier et d’objets en bois, T.E.I. de Larissa, constituante de Karditsa, Grèce. »

17h00-17h30 Yolanda Pachón ACERO, Docente, Área de Investigación, Facultad de Estudios en Patrimonio/ Universidad Externado de Colombia – COLOMBIE « La sécurité dans le travail de formation des étudiants de restauration de la faculté des études du patrimoine à l’université externado de Colombie. »

17h30-18h00 Elyas SAFFARAN, Professeur (PNU) – IRAN “Conservation-Restauration et Santé: le cas de la formation des élèves de l’atelier d’Art, section artistique de la PNU (Payame Noor University).”

Jeudi 20 Juin

Règlementer les risques

09h00-09h30 F. Pablo MARTIN RODRIGUEZ, Jefe de la Conservacion del Archivo regional de la Comunidad de Madrid – ESPAGNE « La législation obligatoire et les recommandations professionnelles sur la sécurité des centres d’archives et bibliothèques en Espagne. Les plans de protection et les plans de gestion de catastrophes: impact sur les laboratoires de conservation et restauration (du personnel, des visiteurs et des matériaux existants). »

09h30-10h00 Graciela Silvia MOLINA, Médico- Lic.Conservación-Restauración de BienesCulturales, Secretaria de Cultura de la Nación Argentina – ARGENTINA « Stages en matière de sécurité et d’hygiène dans l’atelier de conservation et restauration. Une responsabilité partagée. »

10h00-10h30 Virginie SERRIERE, Technicienne de Prévention, Direction des Risques Professionnels, Secteur Assistance Reconnaissance M.P, Carsat Sud-Est – FRANCE « Prévenir les risques liés à la sous-traitance: qui fait quoi en matière de santé et sécurité ? »

10h30-11h00 Pause café Vers une méthodologie de la prévention Traitements alternatifs

11h00-11h30 Ana Maria CALVO, Maria Virginia MIRANDA, Comision Nacional de Energia Atomica – ARGENTINE “Les microorganismes, un vrai problème pour le patrimoine, la santé humaine et l’environnement. Une option pour leur traitement utilisée par le laboratoire de Conservation Préventive et de Restauration de la documentation de la Commission Nationale de l’Energie Atomique.”

11h30-12h00 Lalia FATARNA, Maitre assistante, Université de Mascara – ALGERIE « Etude du pouvoir phyto-accumulateur en métaux de l’A. halimus L. en vue de tester ses capacités phytoremédiantes des métaux Plomb, Zinc et Cadmium. »

12h00-14h00 Repas

14h00-14h30 Silvia Susana CAPARELLI, Claudia TEJADA, Marisa TROIANO, Leonardo MOSIEWICKI, Miguel Angel AGUILAR (Arquitectos), Carlos SLEMENSON (ingeniero especialista en Ergonomía ocupacional y Seguridad e Higiene laboral), Mariana LOFEUDO (abogada especialista en Derecho ambiental y discapacidad), Egle JUAREZ (médica especilista en Medicina Laboral) – ARGENTINE « Vers un laboratoire « idéal » ? Modélisation 3D d’un cabinet qui se consacre à la conservation et la restauration, en matière de sécurité et de proxémie appliquée au travail. »

14h30-15h00 Véronique MILANDE, Chef du service de la conservation préventive et de la restauration, département du patrimoine et des collections, Cité de la céramique – Sèvres & Limoges – FRANCE « Monter son atelier quand on est un jeune diplômé. »

15h00-15h30 Olivier DARGAUD, Adjoint au directeur du département de la création et de la production, Véronique MILANDE, Chef du service de la conservation préventive et de la restauration, département du patrimoine et des collections – FRANCE « De la réunion d’un centre de production traditionnel et d’un service de restauration vers une mutualisation de la gestion du risque chimique au sein de la Cité de la Céramique – Sèvres & Limoges. »

15h30-16h00 Pause café

16h00-16h30 Virginie SERRIERE, Technicienne de Prévention, Direction des Risques Professionnels, Secteur Assistance Reconnaissance M.P, Carsat Sud-Est – FRANCE « Conception des équipements et des lieux de travail destinés aux métiers de la conservation/ restauration. » Le traitement des champignons dans les archives

16h30-17h00 Cecilia RODRIGUEZ, Conservador Restaurador, Direccion de Bibliotecas Archivos y Museos – CHILI « Visualisation de champignons dans les dépôts des archives nationales: un risque latent pour les collections et les utilisateurs. »

17h00-17h30 Yerko Andrès QUITRAL, Biochimiste, Université de Talca – CHILI « Détection et identification de champignons dans la « Collection Neruda »; conservation et protection du patrimoine. » Le problème des pigments

17h30-18h00 Jessica HENSEL, Masterstudent Conservation and restoration of Historic Interiors, University of Amsterdam – PAYS-BAS « Les dangers potentiels de l’orpiment, pigment toxique présent dans les couches de peintures des deux plafonds peints au 17ème siècle du GroteOost 22 te Hoorn (Pays-bas). »

Vendredi 21 Juin

Plans et protocoles de sureté dans les laboratoires

09h00-09h30 Régine BIN, Technicienne de Prévention, Direction des Risques Professionnels, Secteur Assistance Reconnaissance M.P, Carsat Sud-Est – FRANCE « Modélisation d’apparition d’une maladie professionnelle. »

09h30-10h00 Joanne KLAAR WALKER, Painting Conservator in Private Practice, Chair of AIC Health and Safety Committee James ROY SMITH, ASP, Safety Manager at the Smithsonian Institutes Museum Support Center/National Museum of Natural History, Professional Member of AIC Health and Safety Committee Kathryn A. MAKOS, MPH CIH, Smithsonian Institution, Office of Safety, Health & Environmental Management – USA « Le comité de la santé et de la sécurité de l’AIC: initiatives de santé et de sécurité et le Centre de Conservation américain. »

10h00-10h30 Nino Bernal RAUL, Restaurador de Bienes Muebles, Pontificia Universidad Javeriana Bogotá – COLOMBIE « La conservation de l’art numérique, art électronique lance des défis quant au futur avec le développement du monde numérique. Quelles sont les stratégies de futur pour les restaurateurs et conservateurs autour de leurs hybridations technologiques ? »

10h30-11h00 Johnny LUGO VEGA, Profesor, Científico en Conservación – PORTO RICO « Laboratoires et ateliers de conservation et de restauration d’œuvres d’art et évaluation des risques in situ via le système d’information géographique, GIS). »

11h00-11h30 Laboratoire Systèmes et Transports, Université Technologique de Belfort-Montbéliard (IRTES – SeT) et Laboratoire de Conservation, Restauration et Recherches (LC2R) – FRANCE « Recherche sur les méthodologies d’intégration du facteur humain dans la conception de produits/systèmes: application au développement d’une cabine de sablage pour le traitement du patrimoine mobilier. » CONCLUSIONS Après midi: excursion – Saint Tropez – accès par la mer à partir de Saint Maxime – Visite du musée maritime de Saint Tropez POSTERS et/ou FILMS Laurent INQUIMBERT, Bruno CUFFINI, Marion REYNARD, Fondeurs d’art – FRANCE « Fonderie d’art/ Restauration et Prévention Santé/ Sécurité. » Hita Bohajar MARIA, Tecnico Superior de Restauracion – ESPAGNE « La récupération des peaux. Traitements non agressifs pour les personnes et pour l’environnement. » Françoise MIELCAREK, Conservateur-Restaurateur métal/matériaux composites, LC2R Draguignan, Eric DELAVAL, Responsable du musée d’Antibes, Jacques REBIERE, Directeur du LC2R – FRANCE « Exemple de mise en application de mesures de prévention sur une boîte en zinc dont le couvercle a été scellé à l’étain (ossuaire de la chapelle du Rosaire à Antibes). » André PICOT, Nathalie LE DANTEC, Institut National du Patrimoine – FRANCE « Le risque chimique: que signifie t-il pour les professionnels ? » Adila TALBI, Attachée de conservation au Musée National du Bardo – ALGERIE « Conservation-restauration et Santé, le cas de l’Algérie. »

FIN


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.