La restauration fait-elle le patrimoine de demain ?

Si elle ne date pas d’hier, la restauration de films est devenue en quelques années un élément incontournable de la promotion /valorisation du patrimoine cinématographique. Largement mise en avant, elle semble donner une nouvelle direction aux archives. Une direction plus proche de la production et de la distribution que de la première mission de conservation ? Un tournant ? Le début d’un nouveau plan, comme le cinéma a connu dans les années 1990 un plan de sauvegarde français ? Ou la fin des (re)découvertes de cinémathèques sans passer par la case restauration ?                                                


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *