L’argent, le pouvoir, l’art

L’art marchandisé dans toute sa splendeur et toute son horreur

Un film de Martina Müller.

Posséder des oeuvres d’art confère du prestige et garantit un bon rendement du capital investi. Dans les ventes aux enchères, il n’est pas rare de voir des peintures s’arracher à plus de 100 millions d’euros. Comment se fixent les prix ? Comment les collectionneurs gèrent-ils leurs trésors pour en faire grimper la valeur ? Qui achète et par quels circuits ? Quid des politiques d’acquisition des musées et des institutions publiques ? À l’occasion de l’édition 2016 de la Foire internationale d’art contemporain (Fiac) à Paris, un regard sans concession sur les rapports entre l’art et l’argent. Ce documentaire explore un marché qui n’a plus grand-chose à voir avec l’art, sur lequel règne un petit groupe d’initiés, tandis que de nombreux artistes et galeries luttent pour survivre.

En ligne du 19 octobre au 17 janvier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *