Archives de catégorie : ANNONCES

Décès d’Alexandra Eveillard-Montsaingeon

C’est avec une vive émotion que Semin’R a appris aujourd’hui le décès d’Alexandra Eveillard-Montsaingeon et s’est douloureusement résigné à en faire part dans ses colonnes. Enseignante on ne peut plus scrupuleuse   depuis plus de dix ans à l’ESAA, elle s’attelait à la transmission des fondements de la conservation préventive en L2 et L3 . Très prochainement, elle aurait du reprendre ses cours toujours  attendus pour leur qualité de synthèse exhaustive et leur volet dédié à l’ immersion en situation réelle dans les réserves des musées de Marseille. Très engagée dans sa mission à l’ESAA malgré d’autres contraintes professionnelles et privées prenantes, Alexandra faisait l’unanimité chez ses collègues comme auprès de ses  étudiants. Plus  discrètement elle produisait et diffusait sur internet des  oeuvres poétiques sous forme de pépites intimistes.  Tous ceux qui appréciaient beaucoup sa présence furtive mais attachante, compatissent  à la détresse  et au deuil de ses proches à qui ils veulent transmettre leur condoléances.

Acting in Contemporary Art Conservation

Call for Papers: SBMK Summit 2018

The Dutch Foundation for the Conservation of Contemporary Art (SBMK) has announced an international event to take place on the 15th and 16th of November 2018 in the Netherlands: the SBMK summit on (inter)national collaboration ‘Acting in Contemporary Art Conservation’. SBMK invites scholars, researchers, artists and educators to submit papers for this international symposium.

The aim is to create a lively event to meet peers, to share experiences and current research, and to get inspired to initiate new projects and collaborations. Several timely topics have been selected for this symposium and applicants are invited to present a proposal that either fits these topics or to suggest an additional theme, as the programme is open to include one more. The themes selected are: decision making, artist participation and oral history in conservation.

The SBMK summit is being organised in collaboration with the Cultural Heritage Agency of the Netherlands and the University of Amsterdam.

Deadline of the Call for Papers: 31 December 2017.

Published by  Amsterdam School for Heritage, Memory and Material Culture Copyright UvA 2017

H/F Régisseur des expositions à METZ


Régisseur des expositions H/F METZ



Sous l’autorité de la responsable du pôle Production, et en collaboration étroite avec le (la) commissaire d’exposition et le (la) chargé(e) de recherches, le (la) chef de projet a pour mission de coordonner l’ensemble des opérations nécessaires à la production du ou des projets qui lui sont confiés. Le cas échéant, le (la) chef de projet pourra participer au développement des outils et des moyens de production du pôle Production. Vos missions seront les suivantes :

– Assurer la coordination des projets d’expositions confiés en étroite collaboration avec le (la) chargé(e) de recherches désigné(e) au sein du pôle Programmation,  dans le cadre d’un binôme ;

– Assurer les missions relatives à la production et la mise en ?uvre des projets en lien étroit avec les équipes du Centre Pompidou-Metz et les partenaires externes :

  • Administration des prêts, des commandes et productions spécifiques,
  • Gestion des budgets des projets; Assurer les missions relatives à la régie des oeuvres
1 poste CDD  / Durée du contrat : 6 Mois
Expérience minimum : 2 à 5 ans
Précision sur la rémunération : selon grille et expérience
1ère langue : Anglais             2ème langue : Allemand

Divers Services, Gestion de patrimoine culturel, Régisseur / Régisseuse des expositions

METZ, 57 Moselle ,  Lorraine

Poste de régisseur au Musée Calvet

Régisseur des œuvres Musée Calvet h/f

VILLE D’AVIGNON
Référence : Recruteur :
VILLE   D’AVIGNON
Localisation : Vaucluse
Annonce du : 24/10/2017
Description :
La ville d’Avignon recrute pour son Pôle Vivre Ensemble
Département Culture
Musée Calvet
Cadre d’emploi :
– Filière culturelle
– Catégorie A / B
– Cadre d’emploi : Attaché de Conservation / Assistant de conservation
– Temps complet
– recrutement statutaire, contractuel à défaut
– Direction des musées AVIGNON MUSEES
Positionnement hiérarchique :
– Conservateur directeur Avignon Musées et musée Calvet
– Encadrement : 1 agentMISSION :
– Gestion des collections présentées au public.
– Gestion des réserves.
– Gestion des demandes de prêt et des dépôts.
– Gestion plan de récolement et du récolement
– Gestion des restaurations
ACTIVITÉS :
– Gestion des collections présentées au public du Musée Calvet et au Musée Lapidaire, Galerie des Antiquités du musée Calvet. En salles : suivi et exécution de l’accrochage sous la direction des conservateurs (gestion des cimaises, socles et vitrines, matériels de présentation dont petit matériel de vitrine).

Mouvement d’œuvres : gestion des mouvements d’œuvres en interne et externe (prêts, dépôts, études, restauration…). Mise à disposition des œuvres pour les chercheurs ou pour les prises de photographies. Rédaction des constats d’état avant départ et au retour. Gestion des relations avec les transporteurs d’art spécialisés. Inventaire et récolement : Tenue d’outils informatiques permettant la gestion des localisations et de l’état des œuvres. Identification, marquage des œuvres. Alimentation des dossiers d’œuvres papiers (restauration, prêts), en lien avec le documentaliste.
Conservation : tenue des dossiers de conservation restauration, accueil des restaurateurs. Réalisation de traitements insecticides simples (anoxies statiques). Mise en place des directives du Ministère de la Culture quant aux normes de conservation préventive (surveillance des conditions climatiques et d’éclairage, de la propreté et de la salubrité de l’environnement des œuvres). Préparation des dossiers de restauration présentés par les Conservateurs lors de commissions de restauration.
Accueil de chercheurs, de photographes.

– Gestion des prêts aux expositions à l’extérieur, des emprunts pour les expositions organisées par le musée et des dépôts : Tenue des listes, pointage et classement des demandes de prêt. Préparation des demandes de prêts à l’intention du conservateur, chef d’établissement et du conservateur-adjoint, ainsi que des membres du conseil d’administration de la Fondation Calvet. Correspondance avec les prêteurs et les emprunteurs. Gestion des dossiers d’assurances (contact et correspondance avec les assureurs, transmission des contrats et des factures au service administratif et financier du musée). Gestion des dossiers de transport avec les entreprises spécialisées (définition des conditions d’emballage et de manipulation, plannings d’intervention…). Accrochage et installation des œuvres réalisés en interne (réunit la régie des œuvres et l’atelier du musée) et supervision /organisation des opérations réalisées en sous-traitance par les entreprises spécialisées. Convoiement en France et à l’étranger sur décision du conservateur, afin de s’assurer respect des conditions de transport et de présentation exigées par le musée Calvet. Suivi des dossiers d’assurances des œuvres. Gestion des dossiers de dépôts (courriers, récolement tous les trois ans).

– Gestion des réserves du musée Calvet : Responsabilité du suivi des 50 000 œuvres stockées dans les réserves externalisées ainsi qu’au musée Calvet (aile est) et au musée Lapidaire (escaliers et tribunes). Chantier des collections : travail en lien avec les restaurateurs en vue du récolement décennal.
Choix d’équipements, demandes en lien avec les prestataires pour assurer la bonne conservation des œuvres en réserves. Organisation des plannings d’intervention en réserves. Supervision des opérations d’emballage, transport, déballage, installation des œuvres. Supervision du bon fonctionnement des équipes. Mise en place d’outils de gestion informatique des mouvements d’œuvres entre les lieux de départ et de rangement des œuvres.

Localisation :
Vaucluse

Description du candidat :
COMPETENCES :
– Bonne pratique de l’informatique.
– Anglais : lu, parlé, écrit.
– Permis de conduire.
– Bonne formation en Histoire de l’art.

SAVOIR-ETRE – SAVOIR-FAIRE :
– Aptitude rédactionnelle.
– Capacité à gérer une équipe.
– Aptitude à travailler en équipe.
– Avoir le sens des relations humaines.
– Bonne capacité d’organisation et la prise de décision.
– Sens de la méthode et de la rigueur.
– Respecter un devoir de réserve et les obligations de discrétion et de confidentialité.

RELATIONS FONCTIONNELLES :
Internes : Contacts réguliers avec les Conservateurs, les techniciens, le secrétariat, la Fondation Calvet, l’équipe de conservation des musées municipaux et privés, les services techniques de la Ville, le service juridique (Assurance des œuvres).

Externes : Contacts réguliers avec les restaurateurs, les transporteurs d’œuvres d’art, l’équipe de conservation des musées emprunteurs en France et à l’étranger.

CONDITIONS D‘EXERCICE DU POSTE :
– Musée Calvet : 63, rue Joseph Vernet
– Travail à temps complet du lundi au vendredi avec 6 jours d’ARTT.
– Rémunération statutaire + régime indemnitaire + prime de fin d’année

Les candidatures doivent être adressées avant le 17 novembre 2017 à l’attention de :

Description du recruteur :
Ville d’Avignon

POUR RÉPONDRE À CETTE OFFRE

Pour postuler par courrier, merci de répondre à l’adresse suivante sous la référence :

Madame Bérangère VEDEL, Cheffe du Département des Ressources humaines
VILLE D’AVIGNON
Département des Ressources Humaines
1 rue Racine
84045 – AVIGNON Cedex 9
FRANCE
mobilite.recrutement@mairie-avignon.com
Pour répondre immédiatement à cette annonce cliquez ici

Workshop de préservation de l’art médiatique à Amsterdam

Workshop Preservation of Media Art

6 – 10 November 2017
Monday,  November 6, 2017 – 11:00 to Friday, November 10, 2017 – 16:00 | LIMA, Arie Biemondstraat 111, 1054 PD Amsterdam.

 

Workshop Preservation of Media Art

November 6 – 10 2017, LIMA Amsterdam

This workshop invites conservators and registrars working with media artworks in museums to gain an understanding of the different components involved in documenting and preserving media artworks for the sake of preservation and future presentations. Museums see themselves increasingly confronted with the questions and challenges related with displaying and preserving media art and digital art. These artworks rely on their technological environment, and this is constantly changing. Artworks adapt or perish. Sustaining these works requires new strategies. How will we keep these artworks alive and accessible in the future? Not all collections have much experience in dealing with these type of artworks. What new strategies do we need? How to develop knowledge on this particular part of contemporary art. During a week, professionals from all over the world will address these questions and be able to catch up on technological, conceptual and art historical aspects of media art preservation. We will share our practice, experience, views and results with museum professionals working in the fields of media art and digital art. Practical protocols for decision making and documentation, workflows for sustainable storage, models for artists interviews and contracts will be explored. We invite participants to prepare, share and work on an actual case study. The program consists of lectures, workshops, artists talks, museum visits and will give the opportunity to catch up with your network or start building one regarding the conservation of media art. The focus of the workshop will be fine-tuned depending on the cases participants bring in.

REGISTRATION
The participation fee is 1000,- euro, the number of participants is limited (8), language is English.
Registration deadline is September 15, 2017. Please describe the case study from your collection while applying.
Please register by emailing your information (name, institution, specialty, and a short description of the case study you want to discuss) to LIMA director Gaby Wijers, gabywijers@li-ma.nl.
Payment is by invoice and needs to be complete prior to the start of the workshop.
The workshop will take place at LIMA, Arie Biemondstraat 111, 1054 PD Amsterdam.
WORKSHOP PROGRAM
November 6, 2017 11:00-18:00
– introduction group, program, lectures, lecturers and LIMA by Gaby Wijers
– introduction into media art history, techniques and general work flow by Sanneke Huisman and Gaby Wijers
– how to go along; lecture and discussion into collection inventory protocols and identifying individual works Gaby Wijers, Mila van der Weide and Wiel Seuskens.
November 7, 2017 9:30 – 18:00
– visiting museum/exhibition tour behind the scenes
– lecture and discussion on media art technology by Ivo van Stiphout – lecture and discussion on decision making model and documentation
– introducing examples from the participants
– dinner
November 8, 2017 9:30 – 18:00
– working on the case studies
– lecture and discussion on preservation strategies: storage, migration, emulation, reinterpretation
– artist interview training by Dr. Sanneke Stigter Assistant Professor and Program Leader Contemporary Art Conservation University of Amsterdam
November 9, 2017 9:30 – 18:00
– working on the case studies, what are the questions
– open
– artist talk
– meet and greet with Dutch professionals
November 10, 2017 9:30 – 16:00
– working on the case studies
– lecture and discussions on acquisition and contracts by Gaby Wijers
– presenting preservation plan per case study
About LIMA
In the past years, LIMA Amsterdam shared her expertise on media art preservation with collections and artists by lectures, small workshops, projects, publications and the annual symposium ‘Transformation Digital Art’. As of November 6 to 11, 2017, LIMA will expand her training possibilities of practical and theoretical preservation in media art and meet worldwide requests by organizing a one week workshop regarding the conservation of media art.
Tags

preservation preservation guidelines workshop

[Suggéré par, Submitted by Gaby Wijers]

Appel à publication / Call for paper

Nous relayons ici l’appel à publication lancé par Hanna Hölling, notre collègue membre de l'[URI-cr].

Object – Event – Performance: Art, Materiality, and Continuity since the 1960s
2018 CAA | College Art Association, Los Angeles, Feb 21-24, 2018 – call for papers
In the 1960s, the art world and its objects began to experience a dramatic shift in what and how art can be. New modes of artistic expression articulated through Fluxus activities, happening, performance, video, experimental film and the emerging practices of media art questioned the idea of a static object that endures unchanged and might thus be subject to a singular interpretation. Different from traditional visual arts, the blending genres and media in art since the 1960s began to transform not only curatorial and museum collecting practices, but also the traditional function and mandate of conservation, now augmented to accept the inherent dynamism and changeability of artworks.

How do these artworks endure over time despite their material and conceptual changes? How do their identities unfold contingent on ruling knowledge, values, politics, and culture? Forging an examination of the physical and immaterial aspects of artworks at the intersection of art history and theory, material culture studies, and conservation, our session proposes to interrogate artworks that evade physical stability and fixity familiar from traditional works often conceived in a singular medium and meant to last “forever.” Intrinsically changeable and often short-duration, these artworks challenge art, conservation, and museological discourses. Not only do they test the standard assumptions of what, how and when an artwork is or can be, but they also put forward the notion of materiality in constant flux that plays a significant role in the creation and mediation of meaning.

[Send applications to:] Chair: Hanna B. Hölling, University College London, h.holling@ucl.ac.uk

The deadline for submissions is August 14, 2017. Please consult general guidelines for participants listed in the 2018 CAA Call for Participation (accessible here). A downloadable CFP for this session is available here.

(submitted by Hanna Hölling)

Appel à publications pour EGG – CerOArt

(Version Française)

EGG – 2016-2017

Le hors-série EGG (European Graduate Generation in conservation-restoration), publiera début d’hiver 2017  les premiers articles de jeunes diplômés des années 2016 et 2017. Ceux-ci peuvent porter indistinctement sur des études de cas, des recherches ou des réalisations pratiques dans le cadre de jurys et mémoires ou thèse de doctorat, pour autant qu’elles aient été présentées avec succès au sein des différentes formations.

Par la poursuite de ce projet, nous voulons réaffirmer l’importance, pour de jeunes conservateurs-restaurateurs, de partager leurs recherches et travaux sous forme de publication scientifique. En effet, la somme de savoirs accumulée dans la « littérature grise » (non publiée) des dossiers d’intervention, mémoires de fin d’études et thèses doctorales est phénoménale. La divulgation des résultats stimule les recherches, et leur complémentarité peut déboucher sur des projets communs au niveau européen. L’initiative donne, en outre, une meilleure visibilité aux différentes formations au sein des Hautes Écoles et Universités.

Modalités

Chaque étudiant ou diplômé désireux de soumettre un article doit préalablement contacter, au sein de l’établissement où il étudie, un enseignant faisant office de personne de référence et qui sera son intermédiaire vis-à-vis de CeROArt. La personne de contact est chargée du suivi de l’article scientifique (de l’élaboration à sa version finale), et veille à sa conformité par rapport à la charte éditoriale ;  elle est à même de procéder à la relecture d’un article émanant d’une autre institution; enfin elle vérifie les informations relatives à la formation et à l’École ou Université qu’elle représente, et qui seront publiées.

Les textes peuvent être soumis en français, en anglais, ou dans les deux langues. Les textes en anglais doivent impérativement relus par un native English speaker. CeROArt n’assume pas les traductions.

Site et Charte éditoriale la revue

Calendrier

Envoi des articles avant le 1 novembre 2017. Ceux-ci pour être pris en compte doivent respecter la charte éditoriale et être vérifiés (cf check list).

Information complémentaire: muriel.verbeeck(at)ceroart.org

 English version

EGG – 2016-2017

In winter 2017, special issue EGG (European Graduate Generation in conservation-restoration), will publish the first articles by young graduates (2016 and 2017). These may be case studies, research or dissertations, provided that they have been successfully presented in the various trainings.

By this project, we wish to reaffirm the importance, for young conservators-restorers, of sharing their research and work in scientific form. There is in fact an exceptional amount of knowledge accumulated in the (unpublished) “grey literature” of intervention files, end-of-study dissertations and doctoral theses. The dissemination of the results stimulates research and their complementarity can lead to joint projects. In addition, the initiative gives greater visibility to the different types of training within Colleges of Arts and Universities.

Modalities

Each student or graduate wishing to submit an article must make prior contact with a teacher in the establishment in which he is studying, who will act as a reference person and be his intermediary with regard to CeROArt. The contact person is responsible for supervising the scientific article (from drafting to final version), and ensures that it complies with the editorial charter; this person is also able to proofread an article from a different institution; finally, he checks the information to be published regarding training and the College of Arts or University he represents.

Texts may be submitted in French, in English or in both languages. Texts in English must be proofread by a native English speaker. CeROArt will not provide translations.

Website: http://ceroart.revues.org/ (for English version, click on the upper right button)

Publishing Policy: http://ceroart.revues.org/index87.html

Check list: https://ceroart.revues.org/5198?file=1

Schedule

Papers’ submission: before November 1st 2017.

Additional information : muriel.verbeeck(at)ceroart.org

Formation complémentaire du CIPAC

Call for participation

CAA 106 th Annual Conference

Los Angeles, February, 21 – 24, 2018

Object – Event – Performance
Art, Materiality, and Continuity since the 1960s
[Send applications to:]

Chair: Hanna B. Hölling, University College London, h.holling@ucl.ac.uk

In the 1960s, the art world and its objects began to experience a dramatic shift in what and how art can be. New modes of artistic
expression articulated through Fluxus activities, happening, performance, video, experimental film and the emerging practices of media art questioned the idea of a static object that endures unchanged and might thus be subject to a singular interpretation. Different from traditional visual arts, the blending genres and media in art since the 1960s began to transform not only curatorial and museum collecting practices, but also the traditional function and mandate of conservation, now augmented to accept the inherent dynamism and changeability of artworks.
How do these artworks endure over time despite their material and conceptual changes? How do their identities unfold contingent on ruling knowledge, values, politics, and culture? Forging an examination of the physical and immaterial aspects of artworks at the intersection of art history and theory, material culture studies, and conservation, our session proposes to interrogate artworks that evade physical stability and fixity familiar from traditional works often conceived in a singular medium and meant to last “forever.”
Intrinsically changeable and often short-duration, these artworks challenge art, conservation, and museological discourses. Not only do they test the standard assumptions of what, how and when an artwork is or can be, but they also put forward the notion of materiality in constant flux that plays a significant role in the creation and mediation of meaning.
The deadline for submissions is August 14, 2017. Please consult general guidelines for participants listed in the 2018 CAA Call for
Participation (accessible here). Selected contributions might be considered for publication.

Pour lire le programme complet, voir ICI

Formation ARAAFU : rappel

Il reste quelques places pour la formation : 
 
Prévention des risques d’infestation au sein des établissements patrimoniaux

Date : 2 journées, jeudi 12 et vendredi 13 octobre 2017

Horaires : 9h30-13h et 14h-18h

Lieu : AGECA 177 rue de Charonne, 75011 Paris.

Vous trouverez, en fichier attaché, la plaquette de présentation du stage et le formulaire d’inscription

Date limite d’inscription : 20 septembre 2017
………………………..
Nous attirons votre attention sur le fait qu’il y a peu de places. Celles-ci seront attribuées par ordre de réception. Pensez à pré-réserver dès à présent par courriel ou téléphone !
 
vous pouvez pré-réserver immédiatement par retour de courriel puis confirmer avant le 20 septembre par courrier traditionnel en envoyant les éléments détaillés ci-dessous.
 
POUR VOUS INSCRIRE :
– imprimer la plaquette
– détacher le bulletin d’inscription, le remplir, le signer,
– et l’adresser au secrétariat :
– accompagné de votre paiement (sauf organismes de formation et institutions payant a posteriori).
 
N.B. Les chèques servent de garantie à votre inscription mais ne seront encaissés qu’après la formation
Si vous souhaitez faire prendre en charge cette formation par un organisme de formation professionnelle, adressez-vous au secrétariat munis de la liste des pièces demandées (devis, convention, autre) avant le stage.
 
Pour le FIF-PL, nouvelle procédure, il faut me transmettre avant le stage le document « attestation de présence » correspondant à votre code NAF que vous pouvez trouver sur le site du FIF-PL

Yaël KREPLAK rejoint le GRICR.

crédits Yaël Kreplak

Yaël KREPLAK rejoint le Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Conservation-Restauration (GRICR) de l’ESAA. Elle est chercheuse associée au CEMS-IMM (EHESS, Paris) et actuellement post-doctorante à la Fondation des sciences du patrimoine (Labex Patrima). Fondés sur des enquêtes ethnographiques réalisées dans des institutions artistiques, muséales et patrimoniales (Villa Arson, Musée national d’art moderne, Archives nationales), ses travaux visent à élaborer une approche praxéologique de l’art, ancrée dans la description des pratiques ordinaires de mise en exposition, de conservation, de restauration et de documentation. En mobilisant les apports de l’ethnométhodologie, de l’analyse de l’action située et de l’esthétique pragmatiste, ses recherches défendent une approche descriptive des pratiques sociales situées qui font les œuvres.
Elle a été membre du jury dont celui du mémoire, du DNSEP option » art »/ mention »conservation-restauration » en 2016 et 2017. Depuis 2015, elle développe le projet de recherche interdisciplinaire Écologie des collections. Nouvelles perspectives sur les pratiques muséales, en collaboration avec Tiziana Beltrame et Frédéric Keck, avec le soutien du Labex CAP. développé à l’École supérieure d’art d’Avignon.

Yaël Kreplak a reçu, en 2016, un soutien à la théorie et critique d’art du Cnap pour une recherche intitulée « Vers une écologie de l’art. Une ethnographie du MNAM ».

https://labexcap.academia.edu/Ya%C3%ABlKreplak

http://traces.hypotheses.org/

http://des-recits-ordinaires.villa-arson.org/ 

Bienvenue à elle !

Un nouveau Diplôme d’Université « Patrimoines, des matériaux au numérique », à l’UAPV

Rattaché au Service de la Formation Tout au Long de la Vie, un Diplôme d’Université permettant d’acquérir, de développer ou de perfectionner des compétences dans le domaine des patrimoines, est proposé par l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse en partenariat avec le Pôle Cultures & Patrimoines.

PUBLIC CIBLE

Le Diplôme d’Université Patrimoines, des matériaux au numérique s’adresse à des professionnels du patrimoine : architectes, restaurateurs, agents des services patrimoines, des services techniques des collectivités publiques, maçons MH, entreprises spécialisées.

L’UAPV promet la délivrance de la formation par des professionnels, référents dans leur domaine. (Leurs identités ne sont pas encore fournies).
Un premier  module,  introductif et théorique, aborde le patrimoine bâti et ses implications dans le champ de la médiation culturelle. Puis ce sont  les matériaux et médiums tels que pierre, béton, métal, liants, décors peints et couleurs qui sont traités. Enfin, ce sont les applications du numérique au service du patrimoine bâti, notamment les relevés et modélisation, qui concluent la formation.

Celle-ci destinées aux professionnels œuvrant dans le secteur du patrimoine, qu’ils soient conservateurs-restaurateurs, conservateurs,  artisans d’art, maîtres d’œuvre, voudrait leur permettre

  • d’une part d’acquérir des compétences liées aux spécificités de différents matériaux présents dans des ouvrages patrimoniaux,
  • d’autre part,d’appréhender l’usage des nouveaux outils numériques dans leurs métiers respectifs.L’ensemble de ces modules est conçu et dispensé par des professionnels et des enseignants-chercheurs, avec pour  objectif l’acquisition de connaissances à la fois théoriques et pratiques ciblées et nécessaires au quotidien des professionnels mentionnés.

COMPETENCES VISEES

  • Approfondir les notions et concepts liés aux patrimoines ainsi que leurs modes de valorisation potentiels
  • Connaître, de manière pragmatique et synthétique, les matériaux et leur histoire
  • Comprendre leurs modes de vieillissement, les procédés de conservation et de restauration les plus adaptés, les plus performants et pérennes en fonction de leur environnement et de leur structure
  • S’initier aux technologies numériques appliquées aux patrimoines (relevés, reconstitution, médiation)

Programme de formation 2017-2018 à télécharger 

DEROULEMENT

La formation s’articule autour de modules thématiques encadrés par des binômes professionnels et référents universitaires.
Elle est d’une durée totale de 133 heures en présentiel.
Elle se déroule d’octobre à juin à raison d’un module de 2 à 2,5 jours par mois sur 9 mois (examen en juillet).
Chaque module peut être suivi indépendamment.

TEMPORALITE 

Durée des études (en semestres) : 133 heures de formation sur 9 mois, à raison d’un module de +/-2 jours par mois.

Nombre d’heures hebdomadaires : entre 14h et 17,5h
Télécharger le calendrier prévisionnel de la formation

EQUIPE PEDAGOGIQUE

Les deux co-responsables de la formation sont deux enseignantes-chercheuses formidables, impliquées aussi dans des projets d’analyse et d’identification de matériaux du patrimoine, aussi bien au niveau national qu’international. Mesdames
Carole Mathé – De Souza, MCF HDR, UAPV  &
Cathy Vieillescazes, PR, UAPV.

 NIVEAU DE RECRUTEMENT = Bac + 2

Conditions d’admission

LIEU(X) DE FORMATION  + Campus Hannah Arendt – Site Chabran

STAGES = Non

COÛT DE LA FORMATION COMPLETE  = 2 000 €.

Coût de la formation par module : nous consulter. (Des possibilités de prise en charge sont envisageables selon la situation de chacun. La Formation Tout au Long de la Vie se tient à votre disposition pour tous renseignements.)

ACCESSIBILITE

Formation continue

Partenariats institutionnels

Cette formation est organisée en partenariat avec le Pôle Industries Culturelles & Patrimoines.
Pôle ICP
Avenue de la 1ère Division France libre
13200 ARLES
Tél. : +33 (0)4 90 99 08 11
www.industries-culturelles-patrimoines.fr

 

Consulter la plaquette de présentation ICI

Résultats du DNSEP-CR 2017

Après des soutenances qui se sont déroulées les 16, 19 et 20 Juin, le jury que l’on voit ici studieux, a décerné le DNSEP option art / mention conservation-restauration à

Pauline BERTRAND avec les félicitations,

Masumi KANAMORI avec mention,

Aurore ORLANDI,

Zoë RENAUDIE avec les félicitations.

Pour la première fois cette année, les candidats au DNSEP se sont vus offrir l’opportunité de présenter leur travaux et de les soutenir face au jury, dans les espaces de la Collection Lambert.

Décès de Katia Baslé.

C’est avec une grande tristesse que Semin’R  vient d’apprendre le décès soudain de Katia Baslé, survenu dimanche dernier après un accident vasculaire cérébral et des conséquences néfastes que n’ont pu endiguer des soins hospitaliers.  Chef des travaux d’art, chargée de la coordination préventive au Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine (CICRP) de Marseille, Katia était une personne et une professionnelle très appréciées de ses collègues et interlocuteurs, notamment pour son entrain quotidien. La communauté des conservateurs-restaurateurs enseignants  et étudiants de l’ESAA qui l’ont fréquentée, ont savouré sa présence et lu ses publications, salue sa mémoire. Avec son plus grand respect, elle compatit au chagrin et au deuil de ses proches à qui elle adresse ses plus sincères pensées et condoléances.

 

Ecole Supérieure d'Art d'Avignon [ ESAA-cr ], Département de conservation-restauration