Archives de catégorie : Offre

Bourse du Bard Graduate Center

Bard Graduate Center, together with the Conservation & Scientific Research Department of the Rijksmuseum, announce a year-long (2018–19) fellowship focusing on developing the idea that conservation practice is a human science. Long devoted to the restoration and preservation of objects, conservation in the twentieth century became focused on questions of dating and attribution. With this fellowship, we aim to refocus attention on the life course, rather than the birth, of objects and so bring the conservator or cultural heritage scientist into the conversation about history-through-things now being carried on between historians, anthropologists, archaeologists and art historians.

En collaboration avec le Département de la conservation et de la recherche scientifique du Rijksmuseum, le Bard Graduate Center annonce l’octroi d’une bourse d’un an (2018-2019) visant à développer l’idée que la pratique de la conservation-restauration est une science humaine. Longtemps consacrée à la restauration et à la préservation des objets, la conservation-restauration  s’est focalisée au XXe siècle sur les questions de datation et d’attribution. Avec cette bourse, nous visons à recentrer l’attention sur le cours de la vie plutôt que sur la naissance des objets et ainsi amener le conservateur ou le scientifique du patrimoine culturel à discuter entre historiens, anthropologues, archéologues et historiens de l’art, d’une histoire conçue à partir des objets .

Aimed at scholars at an early stage of their careers, the Fellow will reside consecutively in New York for approximately 6 months and in Amsterdam for approximately 5 months. They will be integrated fully into the intellectual lives of the Bard Graduate Center and the Conservation & Scientific Research Department of the Rijksmuseum. The fellow will have considerable free time to do research in local collections and libraries. His or her main institutional responsibility will be to guide a monthly “wandering” seminar: visits of an invited group of scholars to view “problematic” objects in local area collections. The Fellow will play a major role in choosing the objects and collections and moderating the discussions of all relevant issues with the curators, conservators, and scientists in attendance. Each month will explore a different collection (public or private) and a different type of object (antiquities, art, natural history specimens, ethnographic, archaeological, etc.). The Fellow will write up a report of the conversation for the project website and supervise editing and publication of its video recording.

Destinée à des chercheurs encore à  un stade précoce de leur carrière, son bénéficiaire résidera consécutivement à New York pendant environ 6 mois et à Amsterdam pendant environ 5 mois. Il sera pleinement intégré dans la vie intellectuelle du Bard Graduate Center et du département de recherche scientifique et de conservation du Rijksmuseum. Le boursier aura beaucoup de temps libre pour faire des recherches dans les collections et les bibliothèques locales. Sa principale responsabilité institutionnelle sera d’animer un séminaire mensuel «d’errance»: des visites d’un groupe d’universitaires invités pour voir des objets «problématiques» dans les collections locales. Le boursier jouera un rôle majeur dans le choix des objets et des collections et animera les discussions sur toutes les questions pertinentes avec les conservateurs-restaurateurs, les conservateurs et les scientifiques présents. Chaque mois, il explorera une collection différente (publique ou privée) et un type d’objet différent (antiquités, art, spécimens d’histoire naturelle, ethnographique, archéologique, etc.). Le boursier rédigera un compte rendu de la conversation pour le site Web du projet et supervisera l’édition et la publication de son enregistrement vidéo.

This fellowship is part of Bard Graduate Center’s “Cultures of Conservation” initiative, generously supported by The Andrew W. Mellon Foundation. Salary is $45,000. Housing is available, as is a small research/travel fund while the Fellow is in residence. Appointment to begin August 1, 2018.

Cette bourse fait partie de l’initiative «Cultures de la conservation-restauration» du Bard Graduate Center, généreusement dotée par la Fondation Andrew W. Mellon. Le salaire annuel est de 45 000 dollars. Le logement est fourni, tout comme un petit fonds de recherche / voyages le temps que  que le boursier est en résidence. La délivrance débutera le 1er août 2018.

To apply, please submit the following materials electronically via email to fellowships@bgc.bard.edu in a single PDF file: a cover letter stating the candidate’s qualifications for this fellowship as well as its desirability, a sample piece of writing, and curriculum vitae. In addition, please arrange for two letters of reference to be submitted either via email (fellowships@bgc.bard.edu) or post (to Bard Graduate Center, CHS Fellowship Committee, 38 West 86th Street, New York, NY 10024). Applications must be received by December 1, 2017. Bard Graduate Center is an AA/EOE employer.

Pour postuler, veuillez soumettre les documents suivants par voie électronique à fellowships@bgc.bard.edu dans un seul fichier PDF:

  • une lettre d’accompagnement indiquant les qualifications du candidat pour cette bourse ainsi que sa motivation,
  • un exemple de votre écriture rédactionnelle,
  • un curriculum vitae,
  • + deux lettres de recommandation par courriel (fellowships@bgc.bard.edu) ou par la poste (au Bard Graduate Centre, CHS Fellowship Committee, 38 West 86th Street, New York, NY 10024). Les demandes doivent être reçues au plus tard le 1er décembre 2017.

Le Bard Graduate Center est un employeur AA / EOE.

Current and past Andrew W. Mellon Fellows include:

Les boursiers Andrew W. Mellon actuels et passés comptent:

Alicia Boswell
Fall 2016–Summer 2018
Andrew W. Mellon Postdoctoral Fellow, Cultures of Conservation

Jessica Walthew
Fall 2016–Summer 2017
Andrew W. Mellon Fellow, Cultures of Conservation

Stephanie Su
Fall 2015–Summer 2016
Andrew W. Mellon Postdoctoral Fellow, Cultures of Conservation

Vera A. Solovyeva
Fall 2015–Summer 2016
Andrew W. Mellon Fellow, Cultures of Conservation

Gabrielle Berlinger
Fall 2013–Summer 2015
Andrew W. Mellon Postdoctoral Fellow, Cultures of Conservation

Hanna Hölling
Fall 2013–Summer 2015
Andrew W. Mellon Visiting Professor, Cultures of Conservation

Restaurateur d’œuvres technologiques et industrielles H/F

Détail de l’offre

Informations générales

Organisme de rattachement

Centre national d’art et de culture Georges Pompidou

Référence

2017-100720

Localisation

Paris Cedex 04

Date de fin de publication

31/03/2018

Description du poste

Catégorie

A

Domaine fonctionnel

Culture et patrimoine

Autres domaines fonctionnels

Affaires générales

Statut du poste

Vacant

Nature du poste recherché

Ouvert aux contractuels

Intitulé du poste

Responsable technique – Restaurateur d’œuvres technologiques et industrielles H/F

Descriptif de l’employeur

Institution culturelle pluridisciplinaire de rayonnement mondial, consacrée à toutes les formes d’art moderne et contemporain, le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou accueille plus de 3 millions de visiteurs par an et emploie plus de mille collaborateurs.

Description du poste

Sous l’autorité du chef du service des ateliers et moyens techniques au sein de la direction de la production, vous concevez, organisez, coordonnez et assurez la mise en œuvre des opérations liées aux œuvres audiovisuelles : études de faisabilité, restaurations, maintenances d’œuvres du Musée national d’art moderne ou prêtées. Vous êtes également en charge de l’installation et du bon fonctionnement de ces appareils de diffusion soit au Centre Pompidou soit en dehors.

A ce titre, vous devez :

• étudier et expertiser la corrélation entre l’oeuvre et sa diffusion
• établir un diagnostic et apporter des conseils sur l’adéquation entre les options artistiques et les conditions objectives de mise en œuvre
• mettre en œuvre l’installation et le démontage des œuvres audiovisuelles
• assurer les mises en route quotidiennes
• assurer le convoiement technique des œuvres
• tester les matériels après le démontage des expositions
• procéder au dépoussiérage et à l’entretien courant
• diagnostiquer les pannes
• réparer les matériels et restaurer les systèmes technologiques et industriels des appareils de diffusion d’œuvres
• élaborer un constat d’état, avec photographies et fiche technique par œuvre
• participer à l’élaboration des dossiers techniques liés aux œuvres de la collection
• réaliser le compte-rendu des interventions pour mise à jour des dossiers techniques des oeuvres
• être une force de proposition pour apporter des modifications liées aux évolutions technologiques afin d’éviter l’obsolescence des œuvres.
• rechercher et consulter les fournisseurs et faire établir les devis nécessaires
• gérer les stocks et matériels de l’atelier

Par ailleurs, vous participez avec les conservateurs et les restaurateurs (pour chacun de leurs périmètres respectifs) à la création des dossiers techniques et leur mise à jour (dessins techniques, réalisation de schémas, montage, …).

Vous êtes amené, le cas échéant, à intervenir dans des colloques, conférences, tables rondes, axes d’études & recherches.

Conditions particulières d’exercice

Poste à pourvoir immédiatement, en contrat à durée indéterminée ou en détachement sur contrat d’établissement.
Horaires administratifs.
Déplacements en France et à l’étranger.

Descriptif du profil recherché

De formation supérieure dans les domaines scientifique et technique (Métiers de l’audiovisuel, techniques d’ingénierie et exploitation des équipements), vous justifiez d’une expérience d’au moins 5 années sur des fonctions similaires.

Vous êtes titulaire du Caces 3A ainsi que l’habilitation électrique BTA, B2 et BR.
Rigoureux et méthodique, vous savez organiser et planifier votre travail en fonction des contraintes, des délais et des objectifs et savez analyser sereinement l’ouvrage dont vous avez la charge.

Vous disposez de qualités relationnelles et organisationnelles ainsi qu’un sens avéré des responsabilités et du service public.

Vous possédez une bonne maîtrise des outils bureautiques standards ainsi que des outils de programmations (Labview, Crouzet) et autres produits de programmations d’automates, ainsi que les outils de CAO DAO.

Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais serait appréciée.

Ouverts aux contractuels

Oui

Emploi ouvert aux militaires

Oui

Bloc personnalisable n°1

Informations complémentaires

Candidature (CV et lettre de motivation) à envoyer à l’attention de : Monsieur le Président du Centre Georges-Pompidou, par mail uniquement à : recrutement@centrepompidou.fr.

Dans le cadre de sa stratégie de responsabilité sociale des organisations (RSO), le ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement (contact Allodiscrim : n° vert gratuit 0800 10 27 46 / culture.allodiscrim@orange.fr / https://www.allodiscrim.fr).

Localisation du poste

Localisation du poste

Europe, France, Ile-de-France, Paris (75)

Lieu d’affectation (sans géolocalisation)

75003

Critères candidat

Niveau d’études min. requis

Niveau III : diplômes de niveau Bac plus 2 (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou soci

Langues

Anglais (Courant)

Demandeur

Poste à pourvoir le

01/01/2018

Personne à contacter (mail)

recrutement@centrepompidou.fr

H/F Régisseur des expositions à METZ


Régisseur des expositions H/F METZ



Sous l’autorité de la responsable du pôle Production, et en collaboration étroite avec le (la) commissaire d’exposition et le (la) chargé(e) de recherches, le (la) chef de projet a pour mission de coordonner l’ensemble des opérations nécessaires à la production du ou des projets qui lui sont confiés. Le cas échéant, le (la) chef de projet pourra participer au développement des outils et des moyens de production du pôle Production. Vos missions seront les suivantes :

– Assurer la coordination des projets d’expositions confiés en étroite collaboration avec le (la) chargé(e) de recherches désigné(e) au sein du pôle Programmation,  dans le cadre d’un binôme ;

– Assurer les missions relatives à la production et la mise en ?uvre des projets en lien étroit avec les équipes du Centre Pompidou-Metz et les partenaires externes :

  • Administration des prêts, des commandes et productions spécifiques,
  • Gestion des budgets des projets; Assurer les missions relatives à la régie des oeuvres
1 poste CDD  / Durée du contrat : 6 Mois
Expérience minimum : 2 à 5 ans
Précision sur la rémunération : selon grille et expérience
1ère langue : Anglais             2ème langue : Allemand

Divers Services, Gestion de patrimoine culturel, Régisseur / Régisseuse des expositions

METZ, 57 Moselle ,  Lorraine

Poste de régisseur au Musée Calvet

Régisseur des œuvres Musée Calvet h/f

VILLE D’AVIGNON
Référence : Recruteur :
VILLE   D’AVIGNON
Localisation : Vaucluse
Annonce du : 24/10/2017
Description :
La ville d’Avignon recrute pour son Pôle Vivre Ensemble
Département Culture
Musée Calvet
Cadre d’emploi :
– Filière culturelle
– Catégorie A / B
– Cadre d’emploi : Attaché de Conservation / Assistant de conservation
– Temps complet
– recrutement statutaire, contractuel à défaut
– Direction des musées AVIGNON MUSEES
Positionnement hiérarchique :
– Conservateur directeur Avignon Musées et musée Calvet
– Encadrement : 1 agentMISSION :
– Gestion des collections présentées au public.
– Gestion des réserves.
– Gestion des demandes de prêt et des dépôts.
– Gestion plan de récolement et du récolement
– Gestion des restaurations
ACTIVITÉS :
– Gestion des collections présentées au public du Musée Calvet et au Musée Lapidaire, Galerie des Antiquités du musée Calvet. En salles : suivi et exécution de l’accrochage sous la direction des conservateurs (gestion des cimaises, socles et vitrines, matériels de présentation dont petit matériel de vitrine).

Mouvement d’œuvres : gestion des mouvements d’œuvres en interne et externe (prêts, dépôts, études, restauration…). Mise à disposition des œuvres pour les chercheurs ou pour les prises de photographies. Rédaction des constats d’état avant départ et au retour. Gestion des relations avec les transporteurs d’art spécialisés. Inventaire et récolement : Tenue d’outils informatiques permettant la gestion des localisations et de l’état des œuvres. Identification, marquage des œuvres. Alimentation des dossiers d’œuvres papiers (restauration, prêts), en lien avec le documentaliste.
Conservation : tenue des dossiers de conservation restauration, accueil des restaurateurs. Réalisation de traitements insecticides simples (anoxies statiques). Mise en place des directives du Ministère de la Culture quant aux normes de conservation préventive (surveillance des conditions climatiques et d’éclairage, de la propreté et de la salubrité de l’environnement des œuvres). Préparation des dossiers de restauration présentés par les Conservateurs lors de commissions de restauration.
Accueil de chercheurs, de photographes.

– Gestion des prêts aux expositions à l’extérieur, des emprunts pour les expositions organisées par le musée et des dépôts : Tenue des listes, pointage et classement des demandes de prêt. Préparation des demandes de prêts à l’intention du conservateur, chef d’établissement et du conservateur-adjoint, ainsi que des membres du conseil d’administration de la Fondation Calvet. Correspondance avec les prêteurs et les emprunteurs. Gestion des dossiers d’assurances (contact et correspondance avec les assureurs, transmission des contrats et des factures au service administratif et financier du musée). Gestion des dossiers de transport avec les entreprises spécialisées (définition des conditions d’emballage et de manipulation, plannings d’intervention…). Accrochage et installation des œuvres réalisés en interne (réunit la régie des œuvres et l’atelier du musée) et supervision /organisation des opérations réalisées en sous-traitance par les entreprises spécialisées. Convoiement en France et à l’étranger sur décision du conservateur, afin de s’assurer respect des conditions de transport et de présentation exigées par le musée Calvet. Suivi des dossiers d’assurances des œuvres. Gestion des dossiers de dépôts (courriers, récolement tous les trois ans).

– Gestion des réserves du musée Calvet : Responsabilité du suivi des 50 000 œuvres stockées dans les réserves externalisées ainsi qu’au musée Calvet (aile est) et au musée Lapidaire (escaliers et tribunes). Chantier des collections : travail en lien avec les restaurateurs en vue du récolement décennal.
Choix d’équipements, demandes en lien avec les prestataires pour assurer la bonne conservation des œuvres en réserves. Organisation des plannings d’intervention en réserves. Supervision des opérations d’emballage, transport, déballage, installation des œuvres. Supervision du bon fonctionnement des équipes. Mise en place d’outils de gestion informatique des mouvements d’œuvres entre les lieux de départ et de rangement des œuvres.

Localisation :
Vaucluse

Description du candidat :
COMPETENCES :
– Bonne pratique de l’informatique.
– Anglais : lu, parlé, écrit.
– Permis de conduire.
– Bonne formation en Histoire de l’art.

SAVOIR-ETRE – SAVOIR-FAIRE :
– Aptitude rédactionnelle.
– Capacité à gérer une équipe.
– Aptitude à travailler en équipe.
– Avoir le sens des relations humaines.
– Bonne capacité d’organisation et la prise de décision.
– Sens de la méthode et de la rigueur.
– Respecter un devoir de réserve et les obligations de discrétion et de confidentialité.

RELATIONS FONCTIONNELLES :
Internes : Contacts réguliers avec les Conservateurs, les techniciens, le secrétariat, la Fondation Calvet, l’équipe de conservation des musées municipaux et privés, les services techniques de la Ville, le service juridique (Assurance des œuvres).

Externes : Contacts réguliers avec les restaurateurs, les transporteurs d’œuvres d’art, l’équipe de conservation des musées emprunteurs en France et à l’étranger.

CONDITIONS D‘EXERCICE DU POSTE :
– Musée Calvet : 63, rue Joseph Vernet
– Travail à temps complet du lundi au vendredi avec 6 jours d’ARTT.
– Rémunération statutaire + régime indemnitaire + prime de fin d’année

Les candidatures doivent être adressées avant le 17 novembre 2017 à l’attention de :

Description du recruteur :
Ville d’Avignon

POUR RÉPONDRE À CETTE OFFRE

Pour postuler par courrier, merci de répondre à l’adresse suivante sous la référence :

Madame Bérangère VEDEL, Cheffe du Département des Ressources humaines
VILLE D’AVIGNON
Département des Ressources Humaines
1 rue Racine
84045 – AVIGNON Cedex 9
FRANCE
mobilite.recrutement@mairie-avignon.com
Pour répondre immédiatement à cette annonce cliquez ici

Module ARAAFU de conservation prédictive

L’Araafu propose la formation : La conservation prédictive : évaluation des risques et des facteurs de dégradation

Date : 2 jours, jeudi 1er et vendredi 2 décembre 2016

Horaires : 9h30-12h30 et 14-17h30

Lieu : Cité de la musique – Philharmonie de Paris, Paris

Vous trouverez, en fichier attaché, la plaquette de présentation du stage et le formulaire d’inscription

Date limite d’inscription : 20 novembre 2016
………………………..
Nous attirons votre attention sur le fait que les places seront attribuées par ordre de réception des réservations. Pensez à pré-réserver dès à présent par courriel ou téléphone !
 
vous pouvez pré-réserver immédiatement par retour de courriel puis confirmer avant le 20 novembre par courrier traditionnel en envoyant les éléments détaillés ci-dessous.

Les congés du secrétariat ayant lieu en septembre, les demandes de devis et inscriptions seront traitées après le 30/09.

POUR VOUS INSCRIRE :
– imprimer la plaquette,
– détacher le bulletin d’inscription, le remplir, le signer,
– et l’adresser au secrétariat :
ATTENTION, CHANGEMENT D’ADRESSE : 
ARAAFU (boite aux lettres : Blind) 21 rue d’Annam, 75020 Paris,
 
– accompagné de votre paiement (sauf organismes de formation et institutions payant a posteriori).
 
N.B. Les chèques servent de garantie à votre inscription mais ne seront encaissés qu’après la formation
Nous sommes désolées mais aucune réservation ne sera maintenue au delà du 20 novembre si elle n’est pas confirmée dans les temps par l’envoi par courrier postal de ces éléments.
Si vous souhaitez faire prendre en charge cette formation par un organisme de formation professionnelle, adressez-vous au secrétariat munis de la liste des pièces demandées (devis, convention, autre) avant le stage.
 
Pour le FIF-PL, nouvelle procédure, il faut me transmettre avant le stage le document « attestation de présence » correspondant à votre code NAF que vous pouvez trouver sur le site du FIF-PL : http://www.fifpl.fr/index.php?page=attestation_de_presence_et_de_reglement

Colloque Gestion intégrée des contaminants biologique

Du 13 au 15 septembre 2016 à l’auditorium du musée du Louvre à Paris se tiendra le 3e colloque international Gestion intégrée des contaminants biologiques (IPM) dans les musées, archives, bibliothèques et demeures historiques.

Ce colloque s’adresse aux acteurs des institutions patrimoniales chargés de la conservation préventive et de la gestion des nuisibles (insectes, micro-organismes, rongeurs, volatiles…).

La stratégie IPM s’inscrit dans une démarche de conservation préventive et de gestion des risques. Elle permet d’éviter, de réduire et de contrôler les problèmes liés aux nuisibles avec le moins de conséquences possibles pour les personnes, les biens et l’environnement. Ce colloque présentera les pratiques actuelles et les stratégies IPM : détection, prévention et lutte contre les nuisibles appliquées au patrimoine.

Programme et inscription.

Affiche

Cet événement bénéficie d’un soutien financié de la Fondation des sciences du patrimoine.

Deux diplômées de l’ESAA interviendront dans ce colloque avec Fabien Fohrer: Yoanna Dechezleprêtre et Grazia Nicosia.

 

3e colloque international Gestion intégrée des contaminants biologiques

Du 13 au 15 septembre 2016

à l’auditorium du musée du Louvre / Paris

3e colloque international Gestion intégrée des contaminants biologiques (IPM) dans les musées, archives, bibliothèques et demeures historiques.

Ce colloque s’adresse aux acteurs des institutions patrimoniales chargés de la conservation préventive et de la gestion des nuisibles (insectes, micro-organismes, rongeurs, volatiles…).

La stratégie IPM s’inscrit dans une démarche de conservation préventive et de gestion des risques. Elle permet d’éviter, de réduire et de contrôler les problèmes liés aux nuisibles avec le moins de conséquences possibles pour les personnes, les biens et l’environnement. Ce colloque présentera les pratiques actuelles et les stratégies IPM : détection, prévention et lutte contre les nuisibles appliquées au patrimoine.

Programme et inscription.

Cet événement bénéficie d’un soutien financié de la Fondation des sciences du patrimoine.

Deux conservatrices-restauratrices diplômées de l’ESAA interviennent à ce colloque:

15:20-15:40

Utilisation des textiles préimprégnés de pyréthrinoïdes pour la protection des biens culturels
Grazia Nicosia (Musée du Louvre, DRC-SCP, Paris, France)
Fabien Fohrer (Entomologie, CICRP, Marseille, France)
Yoanna Dechezleprêtre (Conservatrice-restauratrice, Avignon, France)

Conservation internship at NLI

Conservation internship at National Library of Ireland 2016/17. Closing date for receipt of applications is 12 August 2016. Only posted applications, so allow at least 10 days for the post.

The Heritage Council and the National Library of Ireland are pleased to offer a one-year conservation internship.  The internship is part of the Heritage Council’s commitment to the promotion of best practice for conservation in Ireland.  The intern will work alongside experienced conservators in the NLI’s busy conservation studio.  The internship will combine studio practice and research and will develop and broaden the intern’s knowledge and experience.  He/she will work on a variety of collections from the manuscript, printed and visual collections of the National Library of Ireland as well as assisting in the preparation and installation of exhibitions and loans.  The intern will be encouraged to publish and present their work to different audiences.

For further information please click on the links below:

2016 / 2017 Conservation Internship – Information Notice

2016 / 2017 Conservation Internship – Application Form

Please note that the closing date for receipt of applications has been extended  to Friday 12th August 2016, at 15:00.
  ICI 

Soutien à une recherche en conservation et restauration d’oeuvres d’art contemporain

Centre national des arts plastiques – soutien à une recherche en conservation et restauration d’oeuvres d’art contemporain

Rappel = Le Centre national des arts plastiques (Cnap) propose chaque année à l’attention des restaurateurs et conservateurs d’oeuvres d’art contemporain des bourses leur permettant de mener à bien une recherche en liaison avec une institution tant en France qu’à l’étranger. Ce dispositif, parmi d’autres soutiens proposés par le Cnap aux artistes et professionnels de l’art contemporain, se trouve détaillé dans ce lien.

Le dispositif de soutien aux restaurateurs et conservateurs d’oeuvres d’art contemporain, dont la prochaine commission chargée d’examiner les demandes se réunira le 18 octobre, connaît cette année quelques modifications importantes dans ses modalités de fonctionnement, comme l’élargissement des profils recherchés – par l’ouverture du dispositif aux restaurateurs récemment diplômés – mais également la création d’un appel à projet sur un champ de recherche intéressant au premier plan le Fnac, la collection dont le Cnap assure la conservation, la diffusion et l’enrichissement.

Dépôt de dossiers 2016 : du 12 au 16 septembre 2016 inclus – Date de la commission 2016 : le 18 octobre 2016

OFFRE DE STAGE au CNAP

 Ile de France

Centre national des arts plastiques (Cnap)
Tour atlantique, 1, place de la pyramide 92100 Paris la Défense
Missions / Sujet du stage :

L’objet du stage est d’organiser les rapatriements d’œuvres déposées dans différents établissements dépositaires.

Pour ce faire, le stagiaire devra :

  • – Prendre contact avec les différents lieux pour récolter toutes les informations relatives aux accès, conditions de stockage et de conditionnement des œuvres,
  • – Elaborer les plannings de réalisation des opérations en adéquation avec les disponibilités des dépositaires et des réserves du Cnap,
  • – Elaborer des marchés de consultation des entreprises et participer à leur sélection,
  • – Travailler avec les équipes en interne (service de la régie et mission de récolement) pour organiser la bonne réception des œuvres,
  • – Mettre à jour la base de données (Gcoll) pour tous les dossiers concernés.
  • – Mettre à jour la base de données (Gcoll) pour tous les dossiers concernés.

Ce programme de rapatriement nécessite des contacts avec les dépositaires en amont pour obtenir les informations sur les œuvres et planifier les opérations et ainsi permettre d’accueillir les œuvres dans nos réserves sans empêcher l’activité courante de prêts et dépôts du Cnap.

Période du stage : Juin 2016 – Septembre 2016 à février 2017
Rémunération / Défraiements : Oui, selon norme en vigueur
Contact institutionnel / Maître de stage : Christelle Demoussis
Chef du service de la régie / Pôle collection du Cnap
christelle.demoussis@culture.gouv.fr/a>

Remarques :

Le Cnap enrichit, diffuse et conserve le Fonds national d’art contemporain, l’une des plus importantes collections de l’État constituée d’achats et de commandes d’œuvres aux artistes vivants, effectués depuis plus de deux siècles.

Etablissement atypique par la quantité d’œuvres qu’il a en dépôt, le Cnap compte sur les 96 000 œuvres de la collection, près de 60 000 œuvres déposées, principalement sur le territoire français, dans de nombreuses institutions culturelles et dans des administrations publiques.

 

Site Internet

SESSION 2016 DU DNSEP-CR DE L’ESAA

SESSION 2016 DU DNSEP DE L’ESAA

option art mention conservation-restauration de biens culturels

Soutenances publiques

Mardi 28 Juin 2016

  9 h – 18 h

sur le site de Baigne-pieds et sous réserve de places disponibles.

En 2016, cinq candidates postulent à l’obtention du DNSEP, option art, mention conservation-restauration des biens culturels. Pour rappel, deux épreuves sanctionnent l’accès à ce diplôme national au grade de Master II. Il s’agissait, dans un premier temps, de soutenir le mémoire de recherche, le 21 Juin à huis clos, puis, dans un second temps, ce Mardi 28 Juin,d’exposer oralement le projet de conservation-restauration construit tout au long de cette dernière année e qui concerne un bien culturel.

L’inflation contemporaine du panorama des biens culturels a pour effet de questionner le champ d’application de la conservation-restauration. Pour cette discipline, la résolution de problèmes ne se restreint pas à la matérialité ni à la visibilité des artefacts qu’elle prend en charge. Elle engage le conservateur-restaurateur à ne pas tenir pour autonomes les choses qui lui sont confiées et à les envisager au regard de la pluralité des mondes et des modes d’existence dont elles témoignent.

Dans ces conditions, la commande institutionnelle de restaurer ne va pas de soi. Elle enjoint les conservateurs-restaurateurs à considérer au moins deux questions complémentaires.

D’une part, comment rendre compte des conditions d’activation et de réactivation des objets qui leur sont confiés, étant données les spécificités mêmes des institutions qui sont chargées d’en assurer la pérennité ?

Et, d’autre part, comment comprendre les prérogatives du conservateur-restaurateur et situer son intervention au contact des autres acteurs des mondes de l’art et du patrimoine ?

Les travaux réalisés cette année à l’École Supérieure d’Art d’Avignon illustrent et mettent en perspective la variété des situations où s’actualisent ces questions.

  • jupe monnaie 02Après un stage de plusieurs mois en Nouvelle-Calédonie, Marie BASTARD se propose d’envisager les conditions d’exposition de la collection de « jupes – monnaies » du Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle. Témoins des bouleversements culturels liés à la colonisation, à partir de la fin du 19ème siècle, ces objets à la fois vestimentaires et d’échanges matrimoniaux, ne sont plus confectionnés ni utilisés aujourd’hui. En sorte que la formulation d’une proposition de traitement non assujettie à une interprétation ethnocentrée de ces objets, requiert de rendre compte du point du point de vue Kanak aussi bien que du point de vue occidental.

    accords faisandés

  • Soucieuse de réfléchir au devenir des installations détenues par les FRAC, Gaëlle BAUDRY envisage les conditions de réactivation d’Accord faisandé, une oeuvre  réalisée en 2013 par l’artiste Anthony Duchêne. Conservée par le Frac de Provence-Alpes-Côte d’azur, cette oeuvre n’a plus jamais été exposée depuis son acquisition. Dès lors, comment donc fournir à l’institution les moyens de disposer cette installation dénuée de notice protocolaire, sans en trahir le sens et tout en se passant de l’intervention de son auteur ?

  • Where the slaves liveLa recherche de Coline BOURGOIN prend appui sur Where the slaves live, une oeuvre de l’artiste Adrian Villar Rojas, réalisée en 2014 pour la Fondation Vuitton où elle est désormais exposée. La matérialité particulière de cette création, pour partie composée d’êtres vivants, éprouve la façon dont le conservateur-restaurateur peut se saisir, notamment par le biais du constat d’état, d’une sculpture « vivante », et donc,  évolutive et impermanente.

    Monuments aux sapins morts

  • En réfléchissant aux solutions de stockage, de transport et de présentation adaptées à Monument aux sapins morts de l’artiste Rodolph Huguet, Elsa DECKER propose de considérer la pratique du soclage comme un prolongement de l’activité du conservateur-restaurateur. Dans cette perspective, envisager les conditions de réactivation et de préservation de cette oeuvre acquise en 2013 par le Frac de Franche – Comté, suppose  de recueillir au préalable les témoignages et la documentation qui permettront de saisir les propriétés et les références constitutives de ce « monument » d’une extrême fragilité.

    conservatoire d'anatomie

  • Enfin l’investissement de Timothée LECOUEDIC s’est porté sur une collection de spécimens tératologiques conservés en fluide au Conservatoire d’anatomie de la Faculté de médecine de Montpellier. La démarche qu’elle mobilise consiste tant à maintenir les solutions de conservation en fluide de ces restes humains qu’à valoriser et transmettre les objectifs scientifiques et pédagogiques aux fins desquelles cette collection a naguère été constituée.

   Chacune de ces recherches s’appuie sur une enquête approfondie de nature à la fois anthropologique et socio-historique, dont l’enjeu vise à identifier les propriétés tant sensibles que cognitives qui sont attribuées aux objets, afin de proposer les solutions de traitement les mieux ajustées à leurs singulatités. En mettant  l’accent sur la variété même des situations liées aux appréciations, passées, présentes et à venir des objets qui leur ont été confiés, les candidates tracent une voie tant méthodologique que déontologique. Son enjeu consiste à penser à nouveaux frais la conservation-restauration des collections d’art contemporain et ethnographiques.

Les travaux présentés n’auraient pu être réalisés sans la contribution de toute l’équipe administrative et technique de l’ESAA, ni sans l’accueil et la confiance réservés aux cinq étudiantes de l’ESAA par les institutions suivantes  (par ordre alphabétique)Conservatoire d’anatomie / Montpellier, Fondation Louis Vuitton / Paris, FRAC Franche-Comté / Besançon, FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur / Marseille, Museum d’histoire naturelle / La Rochelle, et le Laboratoire de chimie appliquée à l’art, l’archéologie ainsi que la conservation-restauration des matériaux du Patrimoine Culturel (UMR IMBE CNRS 7263 IRD 237 / Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse).

Que leurs responsables et collaborateurs partenaires soient ici vivement remerciés.                                                             

Crédits : GS, MM / 06.16

_____________________

Bourses d’étude des collections du Musée du Quai Branly

L’appel à candidatures pour le programme des bourses d’étude pour la documentation des collections du musée du quai Branly (édition 2016-2017) vient d’être mis en ligne.

Fiche de candidature et liste ci-après:

http://www.quaibranly.fr/fr/rechercherche-scientifique/activites/bourses-et-prix-de-these/bourses-detude-pour-la-documentation-des-collections/

http://www.quaibranly.fr/en/scientific-research/activities/scholarships-and-thesis-prizes/study-grants-for-a-collections-study/

Cinq bourses sont offertes cette année. Dotées d’un montant de 6000 euros chacune, pour conduire une recherche de courte durée, les bourses des collections sont destinées à permettre à des chercheurs non statutaires ou des étudiants à partir du niveau M2 de financer une enquête de terrain ou un travail d’archives visant à documenter les collections du musée.  La date limite de réception des dossiers est fixée au 10 septembre 2016.

L’évaluation des dossiers des candidats aura lieu fin Septembre.

Formation ARAAFU à File Maker Pro

L’Araafu propose la formation : FileMaker Pro

Date : 2 jours, jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2016

plaquette   ICI 

Horaires : 9h30-13h et 14h-17h30

Lieu : La Clairière, 60 rue Greneta, 75002 Paris

Vous trouverez, en fichier attaché, la plaquette de présentation du stage et le formulaire d’inscription

Date limite d’inscription : 28 août 2016
 
Contactez-nous ! secretariat@araafu.com

Offre de stage à la Fondation Vasarely

Provence Alpes / Côte d’Azur

Fondation Vasarely

1 avenue Marcel Pagnol

13090 Aix-en-Provence

Missions / Sujet du stage :

Stage de récolement, inventaire rétrospectif et réaménagement des réserves des collections de la Fondation Vasarely constituées d’arts graphiques, peintures, sculptures, plans et archives.

Encadré par la responsable des collections le stagiaire réalisera les tâches suivantes :

  • • Enregistrement des données d’inventaire
  • • Dépoussiérage et constat d’état
  • • Pointage récolement et marquage
  • • Prises de vues
  • • Conservation préventive (étude et mise en œuvre du conditionnement, emballage et rangement des collections, réflexion à mener pour un rangement optimal des réserves

Période du stage : Démarrage 1er juillet 2016 (minimum 3 mois avec possibilité de prolonger la durée du stage). Horaires de travail de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18 h00Rémunération / Défraiements : Le stage est rémunéré, l’hébergement et les repas sont à la charge des stagiairesContact institutionnel / Maître de stage : Pascale GIRARD
responsable des collections
pascale.girard@fondationvasarely.orgDate de la demande : Juin 2016 – date limite de candidature : 1er juillet 2016Remarques :

  • Profil : personne dynamique, volontaire, autonome
  • Formation : Histoire de l’art ; École du Louvre, Régie, Conservation-restauration

Site Internet

 

Stages de formation de l’ARAAFU en Juin 2016

———-  STAGE 1  ———-
 
L’Araafu propose la formation : 
Initiation au logiciel Excel pour PC

Date : 2 journées, lundi 27 et mardi 28 juin 2016

 Horaires : 9h30-13h et 14h-18h

Lieu : 177 rue de Charonne, 75011 Paris

Vous trouverez, en fichier attaché, la plaquette de présentation du stage et le formulaire d’inscription

Date limite d’inscription : 10 juin 2016
IL RESTE DE LA PLACE ! Contactez-nous ! secretariat@araafu.com
 

———-  STAGE 2   ———-

Vous en avez assez d’avoir mal en travaillant ? 
 
L’Araafu propose la formation :
Prévention des risques musculosquelettiques chez les professionnels de la conservation- restauration
 
Bien que l’intitulé de la formation mentionne la sculpture, ce stage n’est pas réservé aux professionnels installés en sculpture mais s’adresse à l’ensemble des professionnels conservateurs-restaurateurs qu’ils exercent en chantier ou en atelier. Comme vous pouvez le lire dans le programme, le contenu est également largement personnalisé.

Date : 1 journée, lundi 20 juin 2016

 Horaires : 9h00-13h et 14h-18h

Lieu : 42-44 rue Jules Vanzuppe 94200 Ivry sur Seine

Vous trouverez, en fichier attaché, la plaquette de présentation du stage et le formulaire d’inscription

Date limite d’inscription : 8 juin 2016 (date repoussée)
IL RESTE DE LA PLACE ! Contactez-nous ! secretariat@araafu.com
…………………
CF Blind
ARAAFU – BAL 77 – 10 allée de Fontainebleau 75019 Paris
Permanence téléphonique le jeudi matin (répondeur en dehors de ces horaires) : 06 95 129 222
Site internet : http://araafu.com