Archives de catégorie : Medias +

The restoration of the Mystic Lamb: Part I (english) and II (français)

Par Anne VAN GREVENSTEIN-KRUSE Professeur émérite de conservation et de restauration à l’Université d’Amsterdam (Université Amsterdam)
Le retable de l’Agneau Mystique des frères van Eyck (1432), est extraordinaire par la beauté de sa technique d’exécution et par son histoire mouvementée, ayant survécu l’iconoclasme en 1566, à l’exil à Paris (1794-1816), à Berlin (1816-1920) et les mines de sel de Altaussee pendant la seconde guerre mondiale. La dernière grande restauration durant les années 1950-51 sous la direction de Paul Coremans, fondateur de l’Institut Royal du Patrimoine Artistique à Bruxelles, reste un exemple fondamental de la collaboration interdisciplinaire entre historiens d’art, scientifiques et restaurateurs. La recherche menée dans la Cathédrale Saint-Bavon en 2010-2011, constitue le chemin préliminaire vers le projet de restauration actuel qui a lieu au Musée des Beaux-Arts de Gand.

Par Livia DEPUYDT-ELBAUM, Conservatrice-Restauratrice chef du département des peintures de l’Institut Royal du Patrimoine Artistique, en charge de la restauration de l’Agneau Mystique.

L’étude et le traitement de conservation et de restauration du retable de l’Agneau Mystique peint par les frères van Eyck, constitue un moment privilégié pour la connaissance de cette œuvre exceptionnelle.
Le traitement des revers a permis de faire des nouvelles découvertes quant à la technique d’exécution de l’œuvre : tant au niveau de son support, qu’au niveau de son exécution picturale.
L’approche progressive et approfondie du traitement, le nettoyage des revers des volets et de leurs cadres, l’observation des couches picturales, les nouvelles techniques d’examen et d’analyse, nous ont permis de conclure que d’importantes zones avaient été complètement repeintes par le passé.
L’étude et le dégagement des couches picturales originales, nous permettent actuellement d’avoir une meilleure compréhension et vision d’ensemble de l’œuvre et enfin de révéler l’art des Frères Van Eyck dans toute sa splendeur.

Digital Art: who cares ? With a documentary on born-digital art

What is needed to be able to support museums and artists to sustain their digital born artworks for the future? This documentary has been created as part of the research project Transformation Digital Art’. A project about conservation strategies for digital art by The Foundation for the Conservation of Contemporary Art (SBMK) in collaboration with LIMA, Kröller Müller Museum and Gemeentemuseum Den Haag.

Ce film documentaire, créé dans le cadre du projet de recherche «Transformation Art numérique », date de Février 2016.  Ce projet concerne les stratégies de conservation de l’ art numérique et a été initié de mai 2014 à Novembre 2015 par la Fondation pour la conservation de l’ art contemporain (SBMK) en collaboration avec LIMA (lien LIMA), Kröller Müller Museum et Gemeentemuseum Den Haag.

A l’instar d’une société  de plus en plus imprégnée par le numérique et la technologie, les artistes contemporains font appel à ces ressources pour créer des œuvres qui  reflètent leur milieu. En manipulant des logiciels et même en créant les leurs, ils explorent de nouvelles fonctionnalités jusqu’aux limites du possible.

En conséquence, les institutions collectionneuses et les archives sont de plus en plus confrontées à des œuvres qui ne se caractérisent plus par un support physique, mais qui existent uniquement sous forme numérique: c’est l’art d’origine numérique  (born-digital art).

L’affichage et le stockage de de type d’art consistent en de nouveaux  défis, car les oeuvres dépendent d’un environnement technologique qui ne cesse d’évoluer rapidement: les logiciels et l’ équipement technologique se développent. Alors, soit les oeuvres sont capables d’ évoluer de la même manière, soit elles disparaissent pour toujours.

Résultat de recherche d'images pour "Peter Struycken timbre beatrix"

Peter Struycken, un pionnier dans l’ art numérique, est très connu en Hollande en tant  que le concepteur des timbres-postes  pointillistes de la Reine Beatrix, diffusés à partir des années 1980 jusqu’ aux années 2000. Ses oeuvres collectionnées et conservées par de nombreux musées néerlandais, sont typiques des  problèmes qui se posent à propos de la préservation de l’ art numérique. Ses recherches sont éclairantes pour le traitement de l’ art numérique aujourd’hui et dans l’avenir. Ce documentaire présente un certain nombre d’approches possibles.

Some links:

Des liens

Stedelijk Museum Amsterdam
Kröller-Müller Museum
Musée Boijmans Van Beuningen
Bonnefantenmuseum
Gemeentemuseum Den Haag
Van Abbemuseum
Museum De Pont
Centraal Museum
Dutch Cultural Heritage  Agency
Rijksmuseum Twenthe
Stedelijk Museum Schiedam
CODA Apeldoorn
Frans Hals | De Hallen
Musée Beelden aan zee
Museum Arnhem
Mu.Zee Oostende
EYE Film Insititute
Rijksmuseum Amsterdam
Art Foundation Akzo Nobel
Rabobank Kunstcollectie
ING Kunstcollectie
LIMA
INCCA
SRAL
Restauratoren Nederland
Inside Installations
CoOl
Variable media  network
STT
NIMk 
PH5
C-R training Univ. Amsterdam
Kunstenaarsmateriaal

Contrats et modèles