Archives de catégorie : SEMINAIRES

5° session du 11 Février 2014:

affiche_conf_rence_CR_11_f_vrier_2014_p

Séance n°5 du 11 Février 2014: objets ethnographiques (part.1)

avec Stéphanie ELARBI Conservatrice-restauratrice et Responsable des
ateliers du Musée du Quai Branly.
14h  Conférence + discussion : Présentation des interventions, menées au Musée du Quai Branly sur des coiffes melkoï et une cape tupinamba.
17h30  5° session du séminaire :
La conservation-restauration des artefacts ethnographiques.

affiche conférence CR 11 février 2014

Thème:

Le thème de notre séminaire ne nous permettait pas de faire l’économie d’une réflexion sur les objets (artefacts) issus d’autre cultures, désormais objets de collection ou d’exposition qui, à l’image d’objets investis d’une autre valeur — comme les œuvres d’art — font appel aux compétences du conservateur – restaurateur.

Roger POUIVET

 

Roger Pouivet à l'ESAA
crédits photographiques © Université Nancy  

 Roger POUIVET

Agrégé de philosophie (1983), Docteur en Philosophie (1992), Habilité à Diriger des Recherches (1998), Maître de Conférence à l’Université de Rennes 1, avant de devenir Professeur de Philosophie à l’Université Nancy 2 (Nancy-Université), Directeur du Laboratoire d’Histoire des Sciences et de   Philosophie – Archives Poincaré (CNRS UMR 7117).

A enseigné à l’ESAA en 2014.

http://poincare.univ-lorraine.fr/fr/membre-titulaire/roger-pouivet

 

3° session du 17 décembre 2013 : Nouvelles pratiques, nouveaux objets.

Séance n°3 du 17 décembre 2013 : Nouvelles pratiques, nouveaux objets.

Thème :
Ces notions, ainsi que, plus généralement, la philosophie de la restauration, s’étendent
aujourd’hui à de nouveaux objets qui posent en partie à nouveaux frais les problèmes auxquels le conservateur-restaurateur avait traditionnellement affaire. Cette séance leur sera destinée sous l’angle de leur valeur patrimoniale et du sens que revêt aujourd’hui cette expression. On y prêtera notamment attention à la terminologie qui en fait partie, ainsi qu’aux problèmes de méthode et d’inférence qui entrent dans les démarches auxquelles la conservation-restauration fait appel, de la description à l’induction ou à l’abduction.

2° session du 26 Novembre 2014. Identité, intégrité, authenticité : ontologie et histoire.

Séance N°2 du 26 Novembre 2014 . Identité, intégrité, authenticité : ontologie et histoire. Thème : Cette deuxième séance prolongera la première en réexaminant plus particulièrement le sens de trois notions traditionnellement impliquées dans la démarche et les finalités de la conservation-restauration, à la lumière de ce qu’elles impliquent sur un plan philosophique. Quatre exemples seront mobilisés, de nature à examiner les questions qui se posent en fonction des genres, des catégories et des hiérarchies le plus souvent en usage (cas récalcitrants ou de recoupement au regard des notions concernées).

Pierre LAGRANGE

lagrangePierre LAGRANGE

Sociologue des sciences, Docteur en anthropologie sociale, chercheur associé au Laboratoire d’Anthropologie et d’Histoire de l’Institution de la Culture (LAHIC/CNRS).

Dans le cadre de ses recherches, Pierre Lagrange s’ intéresse notamment aux différentes façons dont l’anthropologie aborde la question du partage intellectuel longtemps suspecté entre Occidentaux et non Occidentaux, et au sein de l’Occident entre les sciences et ce qu’il est convenu de qualifier d’irrationnel.

Enseigne à l’ESAA depuis 2008.

PUBLICATIONS (sélection):

Articles dans des publications à comité de lecture:

« Arnold, Kenneth », « The Sociology of Ufology », in James Lewis (ed.), UFOs and Popular Culture: An Encyclopedia of Contemporary Myth, Santa Barbara, ABC Clio, 2001, p. 31-36, 272-275.

« Diplomats Without Portfolios. The Question of Contact with Extraterrestrial Civilizations », Bruno Latour et Petre Weibel (ed.), Making Things Public, MIT Press, 2005, p. 90-97 [lien vers la version pdf du chapitre].

« “Les soucoupes volantes existent-elles ?” Comment la science se sépare de l’opinion. », in Gérard Azoulay (éd.), L’Espace habité, Paris, CNES/Observatoire de l’Espace, 2008, p. 25-30 [lien vers la version pdf de l’article].

« Les controverses sur l’Atlantide », in Claudie Voisenat (dir.), Imaginaires archéologiques, Paris, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2008, p. 209-235 [lien vers la version pdf du chapitre].

« Les extraterrestres et la fin de la croyance populaire », in Patrick Gyger et Roland Lehoucq (ed), Sciences et science-fiction, Paris, Universcience Editions/Editions de la Martinière, p. 135-143 [lien vers la version pdf du chapitre].

« The Ghost in the Machine. How Sociology Tried to Explain (Away) American Flying Saucers and European Ghost Rockets, 1946-1947 », in Alexander Geppert (ed.), Imagining Outer Space, European Astroculture in the Twentieth Century, New York, Macmillan, 2012, p. 224-244 [lien vers la version pdf du chapitre].

« Pourquoi les croyances n’intéressent-elles les anthropologues qu’au-delà de 200 kilomètres ? », Politix n° 100, 2012, p. 201-220 [lien vers la version pdf de l’article].

« La guerre des mondes a-t-elle vraiment eu lieu? La culture steampunk comme prolongement de l’histoire des techniques. », MCDn° 75, septembre 2014, p. 28-31 [lien vers la version pdf de l’article].

« Peut-on dépasser l’alternative entre animaux réels et animaux imaginaires? », Prétentaine n° 31/32 (L’univers de la croyance), décembre 2015, p. 269-295 [lien vers la version pdf de l’article].

« Qui croit aux petits hommes verts? De l’iconoclasme sociologique aux cultures visuelles. », in Gil Bartholeyns (dir.), Politiques visuelles, p. 229-271 (à paraître).

Articles populaires:

« ET at Home », Libération, lundi 19 mars 2001 p. 14.

« Nostradamus n’amasse pas mousse », Le Figaro Littéraire, 1er juillet 2004, p 17-18.

« Des savants, du public et des soucoupes volantes » Le Monde diplomatique, décembre 2004, p. 26-27.

« Les extraterrestres sont-ils seuls dans l’univers ? », Ciel et Espace, novembre 2005, p. 44-45 [fichier pdf de l’article].

« Les petits hommes verts débarquent ! », L’Histoire n° 304, décembre 2005, p. 26-27 [lien vers la version pdf de l’article].

« Ovnis et théories du complot », Le Monde Diplomatique n° 664, juillet 2009, p. 12-13 [encadré: « La guerre des mondes n’a pas eu lieu »,  p. 13].

« Le Matin des magiciens », Revue du Crieur (ed. La Découverte) (à paraître)

Livres:

Nostradamus, l’éternel retour, Paris, Gallimard, collection « Découvertes », 2003 (en collaboration avec Hervé Drévillon).

Noirs Complots, anthologie, Paris, Les Belles Lettres, 2003.

Sur Mars, Guide du touriste spatial, Paris, EDP Sciences 2003 (avec Hélène Huguet).

La Guerre des mondes a-t-elle eu lieu ? Robert Laffont, 2005.

L’ésotérisme contemporain et ses lecteurs (en compagnie de Claudie Voisenat), Editions de la BPI Beaubourg, 2005.

Présentations dans le cadre de colloques-séminaires:

« Pourquoi les croyances n’intéressent-elles les anthropologues qu’au-delà de deux cents kilomètres? » Séminaire interne du LIER. Jeudi 30 juin 2016, 18h-20h. 10 rue Monsieur-le-Prince, Paris. 

Aller sur son blog

Voir une conférence récente

Jean Pierre COMETTI

photo_JP_Cometti

Jean-Pierre COMETTI

Philosophe (philosophie du langage et esthétique), Professeur des Universités HDR, auteur, traducteur et éditeur.

Auteur de plusieurs livres et études consacrées notamment à la pensée et à l’esthétique américaines, à l’œuvre de Robert Musil et à la philosophie de Wittgenstein. A traduit, entre autres, Robert Musil, Ludwig Wittgenstein, Nelson Goodman, Richard Rorty, C.S. Peirce, John Dewey et Peter Berger.

A enseigné à l’ESAA de 2009 à 2015, et reste attaché au programme de recherche art & artefactualité qu’il a initié, mais pas autant que ses continuateurs demeurent fidèles à ce maître -chercheur aussi insatiable que généreux.

Parmi ses publications:

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

couverture de [NUMERO_TITRE_ABREGE]

parmi ses ouvrages:

L’Homme exact, Le Seuil, 1997 ;
La Maison de Wittgenstein, PUF, 1998;
L’Art sans qualités, Farrago, 1999 ;
Questions d’esthétique, PUF, 2000 (avec Jacques Morizot et Roger Pouivet) ;
Art, modes d’emplois : Esquisses d’une philosophie de l’usage, La Lettre volée, Bruxelles, 2001 ;
Musil philosophe, Le Seuil, 2002 ;
Art, représentation, expression, PUF, « Philosophies », 2002 ;
Wittgenstein et la philosophie de la psychologie, PUF, 2004,
Les Arts de masse en question (dir.), La Lettre volée, 2007,
ainsi qu’une nouvelle édition de L’Homme sans qualités de Robert Musil, parue au Seuil en octobre 2004 ;
La Force d’un malentendu (Questions théoriques, 2009) ;
Qu’est-ce que le pragmatisme ? (Gallimard, 2010) ;
Qu’est-ce qu’une règle ? (« Chemins philosophiques », Vrin, 2011) ;
Art et facteurs d’art. Ontologies friables (« Esthetica », Presses universitaires de Rennes, 2012);
Conserver/Restaurer. L’œuvre d’art à l’époque de sa préservation technique (NRF/Gallimard, 2016) ;
La Nouvelle Aura. Économies de l’art et de la culture (Questions théoriques, 2016) ; *
La Démocratie radicale. Lire John Dewey (Gallimard, 2016).

*Les titres en gras correspondent à la période où il a enseigné à Avignon.

Marc MAIRE

Marco03 ter_2015
crédits © Xu Yang / GAFA

Marc  MAIRE

Conservateur – restaurateur, diplômé de l’ESAA en 1986 avec la spécialité « oeuvres peintes », coordinateur de l’Unité de Recherche Interdisciplinaire (URI-CR) en et sur la conservation-restauration d’ oeuvres d’art contemporain et d’ artefacts ethnographiques, initiateur et rédacteur en chef depuis 2011 du carnet de recherche  Semin’ R.  

Enseigne à l’ESAA depuis 1995 en premier et second cycle; aujourd’hui, l’histoire, les théories et la méthodologie de la conservation-restauration dans une perspective épistémologique, tout en s’inscrivant dans une recherche à enjeu multiple :

    • appropriation du discours argumentaire et critique qui excède le simple rapport technique,
    • création d’un troisième cycle propre à la discipline de la conservation-restauration,
  • théorisation d’une ingénierie de la conservation-restauration en faveur de l’émancipation et du repositionnement du professionnel de la conservation-restauration selon les critères d’un ingéniorat.

Parmi ses publications récentes:

    • Dépister la colonialité à l’oeuvre, in Semin’R, https://seminesaa.hypotheses.org/15314
    • Le rapport de l’IGAC: et après ? in Semin’R, https://seminesaa.hypotheses.org/11467
    • La mention conservation-restauration dans le panorama français, ses orientations théoriques et son « ADN »  à l’égard d’artefacts ethnographiques et de productions d’art contemporain pour une ingénierie de la conservation-restauration relative à la contiguïté des  deux orientations de l’ESAA, site web de l’ESAA, http://esaavignon.fr/ ou in Semin’R, https://seminesaa.hypotheses.org/11531, 2017;